Nara : Le ministre de la Défense et des Anciens combattants passe le Réveillon avec les militaires en toute convivialité

1

C’est avec les militaires de Nara que le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Pr Tiémoko Sangaré, a passé le Réveillon, la nuit du lundi au mardi derniers. Outre les membres de son cabinet, le ministre était accompagné de nombreux officiers supérieurs, notamment le chef d’Etat-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Kéïta.

Par ce déplacement, Pr Tiémoko Sangaré était venu, au nom du président de la République, chef suprême des armées et au nom du gouvernement, souhaiter aux éléments des forces armées basés à Nara et à leurs familles les vœux de santé, de bonheur et de paix. Dans son intervention, le ministre a noté qu’il avait tenu à passer cette fête avec ces militaires pour deux raisons. Il s’agissait, d’abord, pour lui de se rendre compte en personne de comment ces soldats vivent leur métier au quotidien, comment ils remplissent leur mission, quels sont leurs attentes, leurs difficultés et leurs espoirs.

La deuxième raison, selon Tiémoko Sangaré, était de venir dire aux soldats merci pour la qualité de leur travail commun au service de la nation. «Les FAMA, à travers ses éléments comme vous et vos compagnons d’armes, ont prouvé leur capacité à transcender les épreuves, à donner le meilleur d’elles-mêmes pour mériter la confiance de la nation et des populations. Je suis venu vous dire, merci pour le combat que vous menez contre les forces du mal, pour la paix et la stabilité au Mali et dans la sous-région. Merci pour toutes les actions civilo-militaires que vous menez ici au quotidien au profit des populations», a affirmé le ministre de la Défense.

Par ailleurs, Tiémoko Sangaré a saisi cette occasion pour dire que les engagements pris seront tenus, parce que notre défense est absolument prioritaire, comme le chef suprême des Armées n’a jamais cessé de le rappeler. «Les engagements pris seront tenus parce que la volonté et la détermination du président de la République, chef suprême des armées de poursuivre et de renforcer la reconstruction de la nouvelle armée nationale, est un symbole fort de son attachement à ce que le Mali assure sa propre défense et qu’il progresse vers sa nouvelle ambition de pays émergent. C’est aussi un signe fort de confiance et de responsabilité pour les forces armées du Mali», a-t-il argumenté.

Le ministre Sangaré a ainsi assuré que les engagements pris seront tenus, en donnant la priorité à nos capacités opérationnelles, en améliorant les conditions d’exercice du métier et en améliorant à hauteur de souhait les conditions de vie et de travail du soldat et celles de leur famille. «C’est ainsi que nous atteindrons l’objectif que nous nous sommes fixé et partagé par l’ensemble des Maliens : bâtir une armée véritablement professionnelle et dotée de matériels performants et adaptés à nos besoins», a-t-il dit.

Pour le chef du département de la Défense et des Anciens combattants, le chemin qui s’ouvre à nous est porteur d’espoir car il s’agit de consolider nos armées et de les projeter vers cet avenir nouveau, afin qu’elles répondent, demain encore, à leur vocation : celle d’anticiper, de prévenir, de protéger et d’intervenir partout où les intérêts de la nation le commandent.

Massa SIDIBÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here