Restitution du compte administratif 2017 : Le maire de Diallakorodji déplore un manque à gagner

1

La mairie de la Commune rurale de Diallakorodji a procédé hier jeudi à la restitution du compte administratif 2017. Le maire de la Commune, Oumar Guindo, déplore un manque à gagner au niveau de sa circonscription.

La circonscription de Diallakorodji a tenu hier une session de restitution de son compte administratif 2017. Les travaux se sont déroulés en présence des différents chefs de quartier, des membres du Conseil national de la société civile et la cellule d’appui à la réforme des finances… Ce débat s’inscrit dans le cadre de l’implication des populations à la pratique de gestion communale. Etaient au menu de cette rencontre le rapport budgétaire de l’année 2017, les réalisations et les prévisions pour l’exercice 2019.

S’adressant à l’assistance, le maire de la Commune rurale de Diallakorodji, Oumar Guindo, a déploré un manque à gagner au niveau de la mairie. “Il y a un manque à gagner au niveau de la mobilisation des ressources. A ce jour, tous ceux qui font des activités économiques ne payent pas régulièrement l’impôt. Ça, je suis formel là-dessus. Globalement, c’est un compte déficitaire. Qu’on ne s’en cache pas”, déplorera-t-il. Il s’agissait en outre pour le conseil communal de faire la restitution auprès des populations pour savoir quels sont les goulots d’étranglements et de chercher des pistes de solution pour l’amélioration de la situation fiscale.

Sur un budget de réalisation prévisionnel de 596 481 240 F CFA, la mairie n’a pu investir que seulement environ 276 millions de F CFA à cause du déficit de recouvrement de recettes de fiscalités.

Pour le développement de la Commune, il a invité les citoyens de sa circonscription à s’acquitter de leur devoir citoyen tout en payant régulièrement les impôts et les taxes. ” Les gens demandent la construction des écoles, des routes, des centres de santé, ce n’est pas avec une baguette magique qu’ont créent tout ça. C’est avec des sources de financement extérieur ajoutées à la mobilisation interne que la mairie peut mener à bien son activité », a rappelé le maire de la Commune rurale de Diallakorodji.

De son côté, le représentant du Conseil national de la société civile et la cellule d’appui à la réforme des finances, Yoro Kaba, a affirmé que la restitution du compte administratif est un droit pour les citoyens. Il a invité les populations à suivre de près les actions de la mairie tout en invitant le conseil communal à faire régulièrement la restitution des différentes actions entreprises dans la commune.

Zié Mamadou Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here