Accompagnement de Mali-IBK au Président de la République :Les grands axes dégagés

6

Pour un soutien accru au Président IBK dans son second mandat, les associations et clubs de soutien au Président de la République organisés en un regroupement dénommé ‘‘Mali-IBK’’ déclarent leurs priorités résumées en quatre axes. Les membres de ce regroupement ont rendu public ces axes. C’est à la faveur d’un point de presse animé, le samedi 5 janvier dernier, par le Président par intérim du regroupement, Adama Sogodogo, à leur siège, sis à Hamdallaye ACI 2000. Le libellé !

Après la bataille pour la présidentielle de 2018 qui s’est soldée par la réélection triomphale du Président IBK à la Magistrature Suprême de notre pays, place maintenant à l’accompagnement dans la gouvernance pour les 5 prochaines années. Dans cette optique, les membres des associations et Clubs de soutien à IBK, Mali-IBK, multiplient les initiatives et actions concrètes.

En effet, au cours du point de presse dont il question ici, ils ont dégagé les principaux de leur élan et projet de rendre élogieux le bilan du début de mandat. Face aux Hommes des médias, le Président par intérim de Mali-IBK s’est félicité du bon démarrage des activités consacrées au second mandat du Chef de l’Etat. Il a fait référence aux premiers 100 jours du pouvoir célébrés la semaine écoulée à Koulouba.

D’entrée de jeu, il a félicité le Président Ibrahim Boubacar Kéïta pour sa brillante réélection à la tête du Mali. Une victoire logique qui, selon le conférencier, est le fruit des efforts conjugués de l’ensemble des associations et mouvements politiques de soutiens à sa candidature: partis politiques, organisations de la société civile et associations à but non lucratif. Mali-IBK qui regroupe les associations et clubs de soutien à la candidature d’IBK a joué sa partition dans cette réélection. A cette occasion, Adama Sogodogo n’a pas manqué de saluer les autres candidats ayant pris part à cette présidentielle et qui ont contribué à animer fraternellement et patriotiquement le débat démocratique dans notre pays.

Pour les 5 années à venir, Mali-IBK a décliné son accompagnement en quatre grands axes.

Premier point: communiquer et rendre visible les actions du Gouvernement à travers certaines activités phares, notamment l’organisation des cafés citoyens dans les quartiers et lieux stratégiques de Bamako et à l’intérieur du pays. En cela, Mali-IBK a fait des communications dans la presse (journaux et radios). Mali-IBK entend organiser chaque 4 septembre la nuit de l’investiture pour magnifier les actions du Président de la République.

Deuxième point : participer aux actions de la majorité à travers les différents scrutins. Que ce soit les élections législatives, régionales, communales, référendaires dont les échéances sont déjà annoncées pour ce premier semestre de l’année en cours. Toutes ces actions visent à conforter la position de la majorité présidentielle.

Troisième point : faire des propositions concrètes pour un développement intégral du pays ; c’est-à-dire prendre des initiatives visant à booster le développement socio-économique en créant des emplois pour les jeunes. Le but recherché étant d’améliorer les conditions de vie et de travail de nos concitoyens.

Quatrième point : mettre en place une structure dénommée Commission Suivi Réalisation et Projet du Président de la République. Cette structure servira de baromètre de suivi des réalisations du Chef de l’Etat.

Tel sera désormais le programme adopté par le Mali-IBK pour accompagner.

Par ailleurs, le Président intérimaire du regroupent, Adama Sogodogo, est revenu sur le départ de la tête de la plateforme Mali-IBK de Hamadi Sangaré. Son départ fait suite à la léthargie constatée dans les actions au sein de la plateforme. Pour étayer ses propos, il dit ceci: «De l’investiture d’IBK à aujourd’hui, le mouvement n’a pu tenir qu’une seule Assemblée Générale. Quand nous avons demandé à Hamadi d’activer les choses, il nous a fait savoir qu’il n’a pas le temps de se consacrer à l’association. C’est comme ça qu’on l’a demandé de céder la place à quelqu’un de plus libre. Il a aisément accepté notre proposition. Toutefois, il est membre à part entière de la plateforme et y joue son rôle », a précisé le Président intérimaire de Mali-IBK. Pour Adama Sogodogo, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, Mali-IBK reste soudé et ne connait aucune dissension en son sein. Pour conclure sa déclaration liminaire, Adama Sogodogo a invité tout un chacun à plus d’actions pour le soutien à IBK.

Ambaba DE DISSONGO

Source: L’Observatoire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here