Soumaïla Cissé : « Il paraît que le Mali avance. Oui, il avance… mais vers l’abîme »

2

Les militants de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) ont présenté leurs vœux de nouvel an à Soumaïla Cissé, président du parti. La cérémonie a eu lieu, ce samedi soir, au palais de la Culture au bord du fleuve Djoliba. L’évènement était l’occasion pour le président de l’URD de partager, avec les militants, ses impressions sur la situation du pays.

Maliweb.net – Les jeunes du parti, les femmes, les conseillers nationaux, les députés, les membres du Bureau Exécutif national. Toutes les instances du parti ont chacune souhaité leurs meilleurs vœux au président du parti. Chacun des intervenants a dénoncé la « victoire volée » de Soumaïla Cissé lors de la dernière élection présidentielle. Aux dires d’Abdramane Diarra, président des jeunes de l’URD, ses camarades et lui n’avaient ménagé aucun effort pour assurer la victoire à leur candidat. Des efforts qui ont payé en dépit des «fraudes». Et, parce que les jeunes de l’URD ont été fidèles au parti, explique Diarra, qu’ils sont victimes d’arrestations arbitraires et d’intimidation. «L’avenir, interpelle Abdramane Diarra, c’est à l’URD et nulle part ailleurs ».

Mme Koné Ramatou Adiawiakoye, présidente du mouvement national des femmes de l’URD a salué le combat des femmes pour la démocratie au Mali. Elle s’est aussi réjouie du fait que 23% des conseillers nationaux du parti sont des femmes. Une représentation qui pourrait s’améliorer si l’on songeait à alléger les frais de caution pour les femmes, a plaidé la présidente des femmes de l’URD. Mme Koné Ramatou Adiawiakoye a interpellé les autorités sur les affrontements intercommunautaires dans le centre du pays. Les premières victimes sont, selon elle, les femmes, en tant que femmes, veuves ou mères.

Avec trois départs et 4 adhésions de députés, l’URD reste, malgré son statut de parti d’opposition, le parti le moins affecté par les vagues de transhumances décriées çà et là. Ce qui fait dire aux Pr Salikou Sanogo, vice-président du parti que l’URD n’est pas un parti à vocation purement électoraliste. C’est un parti de conviction où, on œuvre pour le développement social. En réponse à ces «bons» vœux « poignants et touchants », Soumaila Cissé a présenté ses vœux réciproques aux militants de l’URD, aux Maliens y compris ceux de la diaspora qui « souffrent dans leur chair les affres de l’exil ».

Sur la situation du pays, le Chef de file de l’opposition dépeint une situation qui oblige le Parti à redoubler d’efforts afin de faire face aux nombreux défis. Car, indique Soumaïla Cissé, «Nul n’a le monopole du patriotisme ».Aux dires de l’orateur, le pays vit au rythme des grèves et des manifestations pour dénoncer: la vie chère, la violation de la Constitution, le projet de découpage territorial, le projet de loi d’entente nationale…. «Il paraît que «notre pays avance», s’étonne Soumaïla Cissé. Oui, bien sûr qu’il avance, mais « vers l’abîme », constate le Chef de file de l’opposition, dans un tonnerre d’applaudissements.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here