BOZOLA: Vers la fin de l’occupation anarchique des rues

2

Occupées anarchiquement, les rues du quartier Bozola seront bientôt libérées grâce à l’implication de l’association Siguida Baara. 

Soucieux du bien-être des citoyens, l’Association Siguida Baara de Bozola a organisé, le 12 janvier 2019, une assemblée générale d’information. L’objectif de cette rencontre présidée par le président de ladite association, Mamadou Cissé était de sensibiliser les populations et les commerçants en vue de libérer les voies publiques.

Cette rencontre a regroupé les membres de l’association Siguida Baara, les chefs coutumiers et religieux de Bozola, les représentants des commerçants, le maire délégué de Bozola, Mme Maïga Djénébou Zerbo et le représentant du maire de la commune II du district de Bamako, Alassane Niaré.

Abritant une grande partie du grand marché de Bamako, le quartier de Bozola reste presqu’inaccessible à cause de l’occupation anarchique et illégale des rues par les commerçants, la plupart. Cette occupation anarchique des voies publiques accroît l’insalubrité dans le quartier. C’est pour mettre fin à ce phénomène que l’association Siguida Baara a organisé le samedi 12 janvier une assemblée d’information en vue de sensibiliser les populations et les commerçants pour libérer les rues de Bozola afin de fluidifier la circulation et assainir le quartier.

Le vice-président du syndicat national des commerçants détaillants du Mali, Moussa Traoré, a remercié en premier lieu la jeunesse de Bozola pour cette initiative qui permettra, selon lui, de sécuriser davantage les commerçants et leurs marchandises.

Le maire délégué de Bozola, Mme Maïga Djénébou Zerbo, a rassuré l’association Siguida Baara de son accompagnement pour l’atteinte des objectifs de ce projet qui apportera, à ses dires, un meilleur  cadre de vie aux populations et aux commerçants de Bozola.

Le président de l’association Siguida Baara, Mamadou Cissé, a réaffirmé leur détermination à poursuivre la sensibilisation pour assainir le quartier et le rendre plus attrayant. “Nous avons l’adhésion des populations et des commerçants. Au fur et à mesure qu’on avance, on est en train de drainer la population avec nous. Nous allons continuer la sensibilisation jusqu’à ce qu’on arrive à circuler convenablement à Bozola”, a-t-il déclaré.  

Abdrahamane Diamouténé 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here