Cohésion sociale au Mali: le PACP appelle à plus de dialogue

21

Comme à l’accoutumée, le Parti pour l’action civique et patriotique (PACP) a présenté, hier mardi, ses vœux de Nouvel An au peuple malien. La cérémonie s’est déroulée au siège du Parti à Kalaban Coura. C’était sous la présidence du président du Parti, Mory SAMAKE ; en présence du président d’honneur, Niankoro dit Yeah SAMAKE ; du vice-président Ouédjouma KONE ; du secrétaire général Younoussa DEMBELE ; et plusieurs cadres du Parti.

Le président du parti a présenté le bilan de l’exercice écoulé et s’est également penché sur les défis du moment, tout en formulant des propositions de solutions. Il a indiqué que le Parti a été de tous les fronts et fora comme les rencontres politiques, les concertations et toutes les activités de jeunesse. Pour Mory SAMAKE, le bilan est positif et cela ne doit pas cacher les insuffisances qui doivent être corrigées.

A propos de l’élection présidentielle de 2018, le président a affirmé que le PACP est fier du score enregistré. Il a exprimé la reconnaissance aux milliers d’hommes, de femmes et de jeunes qui ont fait confiance au Parti en votant Niankoro dit Yeah SAMAKE, sans achat de conscience.

Aussi, a-t-il saisi l’occasion pour saluer la classe politique et l’ensemble de la Société civile et les partenaires pour leur accompagnement à accepter et à permettre la tenue à dates réelles des deux tours de l’élection présidentielle, malgré le climat social délétère et la situation sécuritaire fragile.

Sur le plan sécuritaire, le PACP déplore la recrudescence des foyers de tension et leur transport du Nord au Centre du pays. Comme solution, le président du Parti a exhorté le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour l’occupation spatiale sur le plan sécuritaire et administratif.

Aussi, a-t-il encouragé le Gouvernement à diligenter des investigations en vue d’arrêter et de traduire devant la justice les auteurs et complices de crimes et d’exactions qualifiés de terrorisme.

Sur le plan social et économique, le Parti appelle le Gouvernement à plus de dialogue pour une politique de main tendue à tous les enfants de ce pays pour le retour de la paix dans les cœurs, gage de toute cohésion sociale

Concernant les projets et programmes de réformes institutionnelles, le PACP a exprimé son soutien à l’action du Gouvernement dans la mise en œuvre des réformes, conformément aux aspirations de la population.

M. SAMAKE a exhorté le Gouvernement à plus de dialogue en vue de la mise en œuvre correcte de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Il a recommandé plus de dialogue avec tous les fils et filles du pays; plus de création d’opportunités d’emplois et de réinsertion pour les jeunes, les personnes vivant avec un handicap et les compressés des sociétés et entreprises ; de l’eau pour la consommation, l’agriculture, la pêche et l’Industrie ; des prospections en vue de l’exploration et l’exploitation des ressources minières ; de l’élévation du plateau technique des centres hospitaliers et hôpitaux…

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here