Bamako : Vif émoi après les funérailles d’un prédicateur assassiné hier

25

Les obsèques de l’Imam Abdoul Azizi Yattabaré ont eu lieu, ce dimanche 20 janvier, près du stade Omnisports Modibo Kéïta. Il a été inhumé au cimetière de Niaréla. C’était devant une foule venue nombreuse pour l’accompagner dans sa dernière demeure et en présence de plusieurs responsables dont des ministres.

Rappelons que l’imam Abdoul Aziz Yattabé non moins directeur de l’institut islamique de Missira et membre influent du Haut Conseil Islamique, avait été agressé à coups de couteau hier samedi alors qu’il venait de sortir de la prière de l’aube avec les fidèles dans sa mosquée de Soukouniko. Evacué d’urgence à la clinique Pasteur, il finira par rendre l’âme vers 7 heures du matin.

Son présumé agresseur qui répond au nom de Moussa Gunindo, âgé de 26 ans, s’est rendu de lui-même au commissariat de Police du 3e arrondissement du District de Bamako. Il était muni d’un couteau qui aurait servi à l’agression de l’Imam Abdoul Aziz Yattabaré. Au cours de son interrogatoire, il a reconnu avoir perpétré l’acte tout en précisant que le prédicateur avait engagé les services d’un dénommé Souleymane Sanogo dit Soloni Tondja pour l’agresser arguant qu’il était « homosexuelle ». Dans un communiqué rendu public hier, le ministère de la sécurité a annoncé l’ouverture d’une enquête sur l’imam Abdoul Aziz Yattabaré et l’arrestation de Souleymane Sanogo dit Soloni Tondja et de Moussa Guindo.

A noter que l’Imam Abdoul Aziz Yattabaré était l’un des prédicateurs les plus en vue au Mali. Il a exercé plusieurs fonctions au sein du Haut Conseil Islamique dont celle de responsable en charge des relations extérieures de cette institution.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here