Extension de la couverture sanitaire universelle : L’adhésion des sociétés coopératives et associations suscitée

11

Pour une large adhésion à la couverture sanitaire sociale des sociétés coopératives, associations et autres groupements socioprofessionnels, le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire a organisé une journée d’information et de sensibilisation à l’intention des membres des organisations faitières. La cérémonie officielle de ladite journée s’est déroulée le vendredi 18 janvier dernier, à l’Hôtel Maeva Palace de Bamako.

La cérémonie d’ouverture solennelle de cette journée d’information et de sensibilisation s’est déroulée en présence effective des membres des organisations faitières des sociétés coopératives, associations et autres groupements, des chambres consulaires et centrales syndicales pour leur adhésion massive aux mutuelles sociales de santé. Cette cérémonie a été présidée par le Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadoun Konaté en présence des les Présidents de la FNASCOM, de l’APCMM, de l’UTM et du Représentant de l’APCAM.

L’objectif d’une telle journée d’information et de sensibilisation des organisations faitières consistait à susciter leur adhésion aux mutuelles sociales pour une meilleure extension de la couverture sociale. Aussi, elle visait à démontrer la détermination des autorités du pays pour la concrétisation de la reforme du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU), voté à l’Assemblée nationale, le 13 décembre 2018.

Appréciant à sa juste valeur la tenue de la présente cérémonie, le Représentant du Président de l’APCAM a fait savoir que l’importance de la couverture sanitaire pour quelqu’un opérant dans le monde agricole est capitale. «Le monde paysan attend beaucoup de cette rencontre pour une large diffusion des informations en vue de favoriser son adhésion massive au RAMU», a-t-il souligné.
Pour le Président de la FNASCOM, il faut l’opérationnalisation rapide du RAMU pour tous. «Cette journée d’information et de sensibilisation offre l’opportunité pour assurer une couverture sanitaire à tous», a-t-il avancé et ajouta qu’elle facilitera également l’accès des citoyens aux soins de santé dans un esprit de solidarité.

Lutter contre l’exclusion sociale
« Le Mali est résolument déterminé à aller vers la réalisation de la couverture sanitaire universelle qui constitue un des concepts les plus dynamiques et à forte résonance au cours de ces dernières décennies pour lutter contre l’exclusion sociale, les iniquités et surtout la pauvreté», a souligné le Ministre Konaté qui regrette du fait que les populations rurales ne bénéficient d’aucun mécanisme efficace de couverture sociale. Pourtant, à l’en croire, l’Article 26 de la loi n°06-045 du 05 septembre 2006 portant Loi d’Orientation agricole vise à instaurer des régimes classiques de prévoyance sociale au profit des travailleurs du secteur agricole.

Fort de ce constat, précise le Ministre, le Mali a créé l’Agence malienne de la mutualité sociale et le Fonds de garantie des mutuelles sociales devenant l’unique Etat dans l’espace UEMOA à avoir créé ces deux dispositifs pour régler la mutualité.

«Le défi de la couverture sanitaire universelle exige des moyens colossaux et nous ne devrions pas être en droit d’espérer constamment sur la mobilisation des ressources financières seulement de l’Etat », dira le Ministre qui estime qu’il nous faut envisager des stratégies pérennes de financement de la Santé dont l’une des alternatives crédibles demeure les financements innovants.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here