Coopération Bamako-Angers : Une délégation angevine en Commune II pour soutenir des projets

2

Depuis le 19 janvier, une délégation de la mairie de la ville Angers, partenaire de Bamako,  séjourne dans nos murs. La mission, conduite par Christophe Pleyber, responsable du service animation socio sportive, a eu des échanges avec le Conseil communal de la commune II, élargis aux chefs de quartier et aux responsables administratifs  autour des différents projets communaux.

Composée de sept techniciens évoluant dans divers domaines comme le sport, la culture, l’éducation… le séjour de la délégation angevine se situe dans le cadre de la mission annuelle que la partie française effectue à Bamako pour veiller non seulement sur les différents projets en cours mais aussi renforcer souvent les capacités des acteurs. Premier à prendre la parole au cours de cette rencontre, le maire de la Commune II, Cheick Abba Niaré, a salué l’excellence des relations entre la ville d’Angers et  Bamako en général singulièrement entre la Commune II et Angers. Cette coopération touche plusieurs domaines, notamment la réalisation d’infrastructures, le volet culturel éducatif et sportif. Il a exprimé le vœu de voir consolidée davantage cette relation au bénéfice des populations des deux villes. De son côté, le chef de la délégation, Christophe Pleyber, s’est dit heureux d’apporter leur  soutien aux équipes éducatives qui œuvrent sur les structures construites par la ville d’Angers. Selon lui, la coopération entre Angers et Bamako remonte depuis plus de 40 ans. C’est pourquoi il a saisi cette occasion pour saluer l’un des pionniers de cette coopération comme l’ex-maire d’Angers, Jean Monier.

“Il a beaucoup apporté à la ville d’Angers mais il tenait au jumelage avec Bamako où il se rendait régulièrement. D’où les réalisations des centres de lecture et d’animation enfantine dans les communes. Il avait formulé aussi le vœu de voir la construction d’un plateau sportif par commune. Malheureusement, pour des raisons financières, toutes les communes n’ont pas pu bénéficier de ces infrastructures”, a regretté M. Pleyber.

Il a aussi affirmé l’attachement de l’actuel maire Christophe Dechu à cette coopération qui, après la crise sécuritaire a demandé que les missions soient remises sur place pour soutenir la partie malienne, a-t-il poursuivi. En tout cas cette rencontre a été l’occasion, pour les participants, de mesurer l’exemplarité des relations entre Bamako et Angers qui est la seule ville au monde qui consacre une partie de son budget au développement de la capitale malienne.

Un message d’apaisement

Aussitôt après cette rencontre, le maire a réuni autour de lui les conseillers pour leur présenter ses vœux les meilleurs et les exhorter toujours à l’union, la cohésion et la stabilité afin de faire face aux différents défis. Car, à l’en croire, en 2019 beaucoup de projets sont prévus avec le PDUP. Des projets qui portent sur des pavages de rues, des routes…

Un message d’apaisement salué par les conseillers.                    

Kassoum Théra

 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here