Commission chargée de la révision constitutionnelle : Makan Moussa prend place dans les anciens locaux de Zoumana Mory

19

Désormais l’ancien local du ministère du Développement local sera la propriété de l’équipe dirigée par Makan Moussa Sissoko et les constitutionnalistes en charge de réviser la Loi fondamentale de 1992.

Récemment Makan Moussa Sissoko a été désigné président de la commission en charge de la révision constitutionnelle. La liste de son équipe vient d’être dévoilée dans les médias publics et relayée par la presse privée. Seulement, il s’avère que le remplaçant de Me Mamadou Ismaël Konaté n’a pas encore rejoint ce qui fera office de siège. Le dévolu des autorités s’est porté sur un espace récemment occupé par Zoumana Mory Coulibaly. Ce dernier devenu ministre des Transports était titulaire du Développement local.
Depuis le départ de Zoumana Mory des lieux pour siéger face à l’Agetic, le local était resté vacant. Maintenant que l’équipe du bureau dirigé par Makan Moussa Sissoko est connue c’est bien l’étape du logement de ce staff si particulier qui est à l’ordre du jour. Ceux qui devront toiletter la Constitution de 1992 afin qu’elle fasse objet de révision iront donc occuper ce ministère de la place, dont les locaux sont restés vacants plus de 4 mois. Autrement dit, Makan Moussa remplace Zoumana Mory !
Ce positionnement à moins de 300 mètres de la Cité administrative est plus que bénéfique. Il sera facile de rallier la Primature qui pilote la commission de révision et l’accès est des plus pratiques. Mieux, les constitutionnalistes désignés jouiront d’un avantage géographique non des moindres : le voisin du prochain siège du comité d’experts s’avère être la Cour constitutionnelle. Occasion de « constituer » les choses pour avoir des rapports de proximité afin d’aller de l’avant dans la mission qui s’annonce délicate. Ce n’est pas Manassa Danioko qui se plaindra de ce voisinage plus que favorable.
Les sages de la Cour auront donc leurs vis-à-vis quasiment dans leurs murs pour des réflexions poussées. Mardi prochain, une conférence de presse aura lieu pour évoquer le plan d’actions. Etant donné que la question est délicate au vu du récent passé avec An tè A bana, la pédagogie devra prévaloir cette fois chez l’équipe de Makan Moussa Sissoko mais aussi au département de tutelle et les figures de la majorité présidentielle. Il y va du devenir du Mali.
Idrissa Kéita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here