Habitat : B2Gold-Mali transforme Fadougou en Cité moderne

25

Exploitante de la mine de Fékola, dans le cercle de Kéniéba, la société minière B2 Gold Mali a reconstruit le village de Fadougou à hauteur de 11,5 milliards de francs CFA. Situé à proximité de la mine, le village a été délocalisé pour préserver la sécurité des populations.

Ce jeudi 31 janvier, à Fadougou les populations étaient en liesse. Et pour cause, elles habitent désormais un village moderne. Trop proche de la mine aurifère de Fékola exploitée par B2Gold depuis 2016, Fadougou a été déplacé et reconstruit en Cité moderne sur une superficie de 110 hectares. En présence de la ministre des Mines et du Pétrole Lelenta Awa Ba, et de celui de l’Urbanisme et de l’Habitat Moustaph Maiga, le  PDG de B2Gold, Clive Johnson, et le directeur Pays de B2Gold, Mohamed Lamine Diarra, ont remis les clés du nouveau village de Fadougou aux autorités locales.

Avec 28 km de routes, il est équipé de quatre pompes à eau solaires, deux pompes manuelles, un réseau d’eau potable sur 7 km et plus de 7 00 infrastructures, dont un CSCOM, une mosquée, deux terrains de football, un établissement scolaire avec neuf salles de classe, cinquante-deux étals de marché. Coût du projet : 20 millions de dollars, soit 11,5 milliards de francs CFA.

Selon le PDG de B2Gold, Clive Johnson, la réinstallation du village de Fadougou n’était pas une exigence des clauses du contrat minier signé par son entreprise avec l’Etat du Mali. Mais pour le souci de préserver la santé et la sécurité des populations, B2Gold a proposé aux autorités locales et régionales un programme de réinstallation respectant la législation nationale, le contexte culturel, les normes internationales et les meilleures pratiques de l’industrie.

Il s’est dit fier des populations de Fadougou. « En tant que PDG et fondateur de la société, c’est un plaisir et une fierté pour moi, de voir combien ce village va changer et l’impact qu’il va avoir sur la communauté » s’est-il réjoui. Avant d’espérer que cet exemple servira de modèle aux autres sociétés minières.

Représentant son père, chef de village, Mamadou Yoro Sangaré a, au nom des habitants de Fadougou remercié la société minière B2Gold pour ce geste.

Sadio Mariko, porte-parole de l’équipe de la construction du nouveau village de Fadougou a, lui, remercié B2Gold Mali et plus particulièrement le chef du projet Ben Scott. « Nous sommes nombreux hommes et femmes à avoir participé à ce projet. Grâce à ton engagement il nous a été possible de réunir toutes les forces nécessaires pour lancer les travaux et nous avons vu s’élever petit à petit les murs de ce beau village qui accueillera dorénavant et dès maintenant l’ensemble des habitants de notre village », a-t-elle déclaré.

Pour la ministre des Mines et du Pétrole Lelenta Awa Ba, cette action de B2 Gold atteste l’attachement de ses responsables au bien-être des populations touchées par l’exploitation d’une mine. Selon elle, B2Gold dès la première année d’activités s’est illustrée par de bons résultats permettant de faire du secteur minier un pôle de croissance et de développement économique, vecteur de la lutte contre la pauvreté.

Elle a exhorté B2Gold à œuvrer davantage pour maintenir le cap afin de faire de Fekola une des meilleures mines en Afrique, voire du monde entier. Par ailleurs, la ministre des Mines a invité B2Gold à employer davantage la main d’œuvre locale. Avant de recommander aux populations de faire bon usage des équipements modernes mis à leur disposition.

Pour terminer, elle a salué l’esprit de coopération des uns et des autres qui a permis la réalisation de ces infrastructures. « Je reste convaincue que c’est dans la paix, l’entente et la cohésion que les meilleures œuvres peuvent se réaliser » a-t- elle précisé.

En guise de reconnaissance, le PDG de la société B2Gold, Clive Johnson a été intronisé Fadougou Bambou par le fils du chef de village Mamadou Yoro Sangaré qui lui a offert un boubou et une canne.

La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban symbolique, suivie de la visite des habitations par les officiels.

   Almihidi Touré

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here