Mali : le Gouvernement appelé à garantir la paix dans le pays

8

Le président du Haut conseil islamique, Mahamoud Dicko, a déploré, dimanche à Bamako, la détérioration de la situation sécuritaire au Mali, appelant le Gouvernement à prendre ses responsabilités en vue de garantir la paix et la sécurité à tous les citoyens du pays.

S’exprimant devant plus de 60.000 musulmans réunis au stade du 26 mars de Bamako, Dicko, fortement applaudi par l’assistance, a insisté sur la nécessité pour les autorités de lutter contre la détérioration de la situation sécuritaire au Mali.

Il est aussi revenu sur son refus de prendre l’enveloppe de 50 millions de FCFA que lui proposait le gouvernement en guise d’aide à l’organisation de la manifestation convoquée par le Haut conseil islamique. « Il faut, a-t-il martelé, que ces pratiques cessent, à chaque occasion on prend l’argent du pays pour le donner à des organisations par-ci par-là».

Tout comme Mahamoud Dicko, plusieurs autres leaders musulmans ont fustigé le fait que « l’Etat, en dépit du soutien de la communauté internationale, peine à apporter une réponse à la situation sécuritaire dans le pays ».

Pour conjurer les périls qui se profilent à l'horizon, ils ont recommandé «à tous les Maliens et à toutes Maliennes à se pardonner, à se repentir et à prier pour» la sécurité du pays.

AD/cat/APA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here