Deuxième jour de grève de 12 jours de la coordination des DFM, DAF et DRH : « Le mot d’ordre suivi à plus de 90% »

19

La coordination des comités syndicaux de la DAF, des CPS, des DRH et des DFM de la Primatures et des départements ministériels observe depuis, le lundi 11 février dernier, son mot d’ordre de grève de 12 jours. La grève a été respectée par 98% des travailleurs des services concernés, selon le chargé de communication de la coordination Seydou Diakité.

« La grève a débuté avant-hier. On a fait le tour des services et ils ont tous observé le mot d’ordre », a expliqué Seydou Diakité, le chargé de communication de la coordination des comités syndicaux des DAF, des CPS, des DRH et des DFM de la Primatures et des départements ministériels. Selon lui, le mot d’ordre a été respecté à 98% du fait qu’il y a le service minimum qui a été respecté dans tous les services, selon les normes de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Pointant du doigt la mauvaise volonté du gouvernement à engager des négociations sincères afin de corriger les injustices qu’ils subissent, le chargé de communication de la coordination dira que le préavis de cette deuxième grève a été déposé depuis le 23 janvier. « C’est le vendredi passé qu’il y a eu une rencontre entre la coordination, le gouvernement et la commission de conciliation. Les lignes n’ont pas bougé. Et il n’ya pas eu de dialogue depuis qu’on a commencé la grève»

Pour rappel, la Coordination des Comités Syndicaux de la DAF, des DRH, des CPS et des DFM de la Primature, et des Départements ministériels exige : la relecture du Décret N°2018-0541/P-RM du 05 juillet 2018 (sélectif), accordant des avantages à certains, afin qu’il soit en intégralité élargi à l’ensemble du personnel des services cités haut ; que la prime de sujétion pour risque soit ramenée à 25 % du salaire au lieu de 10 % pour le personnel de la DAF des DRH et des DFM, de la Primature et des départements ministériels ; que les dispositions du Décret N° 2018-0653/P-RM du 08 août 2018 soient en intégralité élargies aux personnels des DRH et des départements ministériels.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here