les députés SADI restent à l’AN en attendant le congrès du 2 mars

23

Selon l’Honorable Nanko Amadou Mariko, les élus du Parti de la Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) sont restés à l’Assemblée Nationale à la demande de leur base.

Les élus du parti étaient bien décidés de renoncer à leurs titres et aux privilèges y afférents à l’Assemblée Nationale à la date du 31décembre 2018. En effet, l’Honorable Oumar Mariko avait clamé partout ne pas vouloir se maintenir à l’Hémicycle après la prolongation du mandat des députés votée par les députés par 137 voix et 5 abstentions. Le SADI était donc entré en concertation avec sa base pour décider de leur devenir. C’est dans cette démarche que les élus se sont rendus à Koutiala, à Kolindiéba et à Niono pour consulter leurs électeurs. Selon l’Honorable Nanko Amadou Mariko, les élus Sadi avaient suspendu à toute activité au sein de l’Hémicycle pour se rendre dans les localités où ils ont été élus.

A Niono, les militants SADI, tout en saluant le bon sens de leurs élus et leur égard vis-à-vis de leur base, leur ont conseillé à leurs élus de se prendre leur décision de façon démocratique. Pour l’Honorable Mariko, c’est pour cette raison que lui, élu à Koutiala et ses homologues Araba Doumbia, élu à Niono, et le Dr Oumar Mariko, élu à Kolondiéba, ont accepté de continuer leur mandat. Selon ses dires, la majorité des militants a préféré voir ses élus rester à l’AN pour ne pas se retrouver en marge de l’actualité. A Koutiala, les avis étaient partagés entre ceux qui voulaient qu’ils restent et ceux optant pour le départ. En attendant la décision du Congrès du parti, prévu pour le 2 mars prochain, les élus du SADI continuent donc à siéger à l’Assemblée Nationale avec la bénédiction de leurs militants.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here