Police nationale : Moussa Ag Infahi dresse un bilan satisfaisant pour 2018

12

Le Directeur Général de la Police nationale du Mali, Moussa Ag Infahi, était face à la presse hier, mercredi 20 février. L’objectif était non seulement de respecter le calendrier de rencontres mensuelles établi avec les médias, mais aussi de dresser un bilan de l’ensemble des activités de la police malienne au titre de l’année 2018 écoulée. C’est sur, notamment, les patrouilles, les services de maintien d’ordre, les opérations de descentes rapides ou interventions urgentes, les accidents de circulation routière, l’établissement des cartes d’identité nationale, les amendes forfaitaires, la couverture des évènements majeurs et sur le plan politique et celui social, etc.

Sur la situation des patrouilles, on y compte, 11210 dans le District de Bamako, en plus de 8800 pour les Régions, soit 20.010 effectuées au cours de l’année 2018 écoulée. Le nombre d’éléments déployés est de 40.182 policiers dans le District de Bamako contre 34.965 pour les Régions (soit 75.147 éléments déployés).

Le nombre de personnes interpellées est de 15.822 dans le District de Bamako contre 4624 pour les Régions (soit 20.446 personnes).

Parlant du nombre d’engins saisis, c’est un total de 7490 dont, 6900 à deux roues et 590 à 4 roues dans le District de Bamako contre 4365 dont 3937 à deux roues et 428 à 4 roues dans les Régions soit 11.855 engins.

Le taux des sorties pour les services de maintien d’ordre se chiffre à 827 dans le District de Bamako contre 1378 pour les Régions (soit 2205 de missions de maintien d’ordre effectuées pendant la période de la référence). Le compteur des opérations de descentes de la police est de 1293 sur l’ensemble du territoire national.

Le nombre d’accidents de circulation est de 10.406 dans le District de Bamako contre 2702 dans les Régions (soit 13.108 cas). Le nombre de blessés est de 7588 dans le District de Bamako contre 3186 dans les Régions (soit 10.774 cas). Les dégâts matériels enregistrés sont de 8 873 dans le District de Bamako contre 2659 pour les Régions (soit 11.532 cas d’accidents avec dégâts matériels). Parlant du nombre de morts, 322 dans le District de Bamako et 143 pour les Régions soit 465 cas de pertes en vies humaines).

Le nombre de cartes nationales d’identité établies est de 212.605 dans le District de Bamako, 115.581 pour les Régions soit 328186. La recette est de 212.605.000 francs CFA dans le District de Bamako, en plus des 11.581.000 FCFA pour les Régions soit 328.186.000FCFA.

Au titre des amendes forfaitaires : 7.381.500 FCFA dans le District de Bamako, 43.050.000FCFA pour les Régions soit 50.31 500 FCFA perçus.

Conformément à ses missions traditionnelles, la Direction Générale de la Police nationale a assuré la couverture de plusieurs évènements d’ordre politique, administratif, socio-économique et culturel, religieux et autres ayant eu un impact sur la vie de la nation.

Au titre de formations pour l’année 2018 et perspective en 2019, il y a des formations initiales, les formations continues avec EUCAP-Sahel, la MINUSMA et l’école de maintien de la paix avec d’autres formations à l’extérieur, dont la Russie, la France, le Sénégal et les USA.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here