Plan de réponse humanitaire 2019 pour le Mali : 2,3 millions maliens en insécurité alimentaire

21

Pour faire face à l’ampleur des besoins humanitaires  au Mali et à l’urgence de la réponse requise, le bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA-Mali) lance un appel de fonds d’un montant de 296 millions de dollars. Cette aide (si elle est acquise), ciblera 2,3 millions de Maliens actuellement en insécurité alimentaire.

L’information a été donnée par le bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA-Mali) lors de la cérémonie de lancement de Plan de Réponse.

C’était le mercredi dernier à l’hôtel Salam de Bamako en présence du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire M. Hamadoun Konaté, Mme Mbaranga Gasarabwe la coordinatrice humanitaire au Mali, Mme Ute Kollies chef de bureau d’OCHA.

En effet, en lien avec la crise humanitaire qui perdure depuis 2012, la communauté humanitaire a élaboré un Plan de Réponse Humanitaire au Mali pour 2019 avec comme priorités la prise en charge des besoins humanitaires nouveaux ou persistants liés à cette crise complexe.

Les conséquences humanitaires des conflits de plus en plus complexes, combinées à celles des aléas climatiques, dont les sécheresses localisées et les inondations continuent de rendre vulnérables les ménages les plus désunis.

Selon Mme Mbaranga Gasarabwe, « les besoins humanitaire sont aiguës dans le nord et le centre du pays où vivent 80% des personnes ciblées par les partenaires humanitaires en 2019. La vulnérabilité de ces personnes s’est accentuée au fil des années et leurs moyens de substance se sont amenuisés » a expliqué Mme Gasarabwe.

Aussi, malgré les bonnes performances agricoles de l’année 2018, signale Mme Gasarabwe 3,4 millions de personnes soit un malien sur cinq pourraient se retrouver en insécurité alimentaire durant la période de soudure. A cela s’ajoutent 160 milles enfants exposés à la malnutrition aiguë sévère et 500 milles autres à un risque de malnutrition aiguë modérée.

Pour  rappel, Mme Mbaranga a souligné que le bureau humanitaire a mobilisé 179 millions de dollars, soit environ 54% des fonds recherchés dans le plan de réponse humanitaire au cours de l’année 2018.

Prenant la parole, M. Hamadoun Konaté a signalé que les actions de l’Etat, fortement soutenues par celles des partenaires humanitaires, constituent pour de nombreuses familles, un soutien indispensable pour leur survie et la préservation de leur dignité.  « Aucun élan de générosité, n’est de trop pour accompagner ces efforts visant à sauver des vies et à renforcer la résistance aux chocs des ménages vulnérables, » a-t-il ajouté

Enfin, le ministre du développement Social et de l’action humanitaire a interpellé l’opinion nationale et internationale pour venir en aide aux personnes vulnérables. « Ensemble nous pouvons réduire significativement la vulnérabilité des personnes affectées par les chocs par le biais d’une coordination effective des actions», a-t-il conclu.

A noter que la stratégie humanitaire a pour objectif de sauver et préserver la vie la dignité et assurer un accès minimum aux services de base (santé ; nutrition, eau, éducation) des populations en situation de vulnérabilité aiguë à travers une assistance d’urgence intégrée.

Aminata Dagnon

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here