Révision de la loi électorale au Mali : Les leaders de l’EPM engagent le débat…

2

La salle de conférence du Centre régional de l’énergie solaire (CRES) a abrité, le samedi 2 mars, la deuxième assise de l’alliance politique et électorale, «Ensemble Pour le Mali» (EPM). Ladite rencontre avait comme thème centrale : le mode de scrutin et proposition d’une option pour l’élection du député, le choix de la circonscription électorale pour l’élection des députés et la problématique de l’élection des Maliens établis à l’extérieur, à l’Assemblée nationale.

Le Pr younouss Hamèye Dicko, président de la commission politique et stratégie électorale de l’EPM, au nom de l’EPM et des 70 partis politiques, a souhaité la bienvenue à tous les participants de cette deuxième assise en encourageant l’EPM dans cette armure politique qui accompagne Son Excellence Ibrahim Boubacar Kieta pour sa réélection et durant tout son deuxième mandat. L’EPM a pour mission de faire du second quinquennat du président de la République une période de paix, de sérénité et de réussite mémorables.

Les thèmes développés au cours de ces assises permettrons de renforcer la paix et la démocratie dans notre pays et d’instruire davantage nos cadres pour les prochaines élections législatives, a indiqué le Pr Younouss Hamèye Dicko.

Dr Bokary Tréta, Président de l’Alliance politique et électorale Ensemble pour le Mali, rappelera dans son discours d’ouverture que la rencontre fait suite à celle tenue autour de « la révision constitutionnelle et la consultation référendaire, 12 janvier 2019 sur la révision constitutionnelle. Egalement,  il y a eu l’organisation d’échanges d’information du 10 février dernier. Les résultats de ces deux rencontres permettront à l’ensemble pour le Mali d’approfondir et d’apporter leurs contributions aux différents débats, à la réalisation du second chantier au cours de cette année. »

En poursuivant, Dr TRETA a fait ressortir la question de la circonscription électorale d’où l’augmentation des régions afin que les élections puissent se faire dans la bonne conduite de la loi l’électorale. L’objectif principal de cette rencontre est d’apporter un échange sur la modification de la loi 2016-04 du 17 octobre 2016 modifié par la loi 2018-14 23 avril 2018 de la loi électorale. De contribuer à une meilleure connaissance sur les textes en vigueur, d’analyser les forces et faiblesses de la loi électorale et d’apporter une politique d’option et de justification du choix des circonscriptions électorales, et le mode de scrutin et proposition d’une option pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale pour mieux renforcer la démocratie dans notre pays dans la conduite d’une bonne action.

Pour conclure, l’EPM décide de mettre en place ces observations pour accompagner le gouvernement dans ses différentes préoccupations afin d’assurer une bonne gestion et gouvernance des élections à venir pour le bonheur de tout les Maliens.

Rappelons que ette rencontre s’est déroulée sous l’égide conjointe de Dr Bokary Tréta, avec à ces côtés Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, représentant le Premier ministre, Mamadou Diamoutani, ancien président de la CENI, Younouss Hamèye Dicko, président de la commission politique et stratégie électorale de l’EPM et Issa Tiéman Diarra, administrateur civil et expert électoral.

Fatim B Tounkara 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here