Pour sauver le Mali le parti de Cheick Modibo Diarra appelle à un gouvernement d’union nationale

14

La section du Rassemblement pour le développement du Mali (RDPM) de Koutiala a animé, le samedi 2 mars 2019, une conférence de presse à son siège sis au quartier Koko. Animée par Amadou Gakou, président de la section, la conférence avait pour but de donner la position du parti sur la situation du pays et faire des propositions. Le conférencier rappelle d’abord l’engagement du parti à défendre les intérêts du peuple, l’égalité des chances, l’équité, la souveraineté de l’Etat et les droits de l’Homme. Amadou Gakou indique ensuite que la situation que traverse le pays est dû à la mauvaise gouvernance du régime actuel. Il cite, à titre d’exemples, l’école en déconfiture et la perte de souveraineté du Mali sur Kidal. Il estime que le pouvoir doit s’assumer pour sauver ce qui peut encore l’être. Pour lui, la situation du pays nécessite un gouvernement d’union nationale avec un Premier ministre issu du rang des candidats malheureux à la présidentielle.

Abdoulaye Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here