En fin de mission diplomatique, le diplomate saoudien Masaud Ali Alorabi élevé au grade d’officier de l’ordre national à titre étranger par IBK

10

En fin de mission, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, Masaud Ali Alorabi Alharthy, a définitivement quitté le Mali, le 2 mars dernier. Avant son départ, une réception lui a été offerte dans un hôtel de la place, histoire de dire aurevoir au diplomate saoudien. Au cours de cette cérémonie qui a vu la participation de plusieurs personnalités dont des membres du gouvernement et des diplomates des pays arabes et musulmans, il a été élevé au grade d’Officier de l’ordre national à titre étranger par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

près de loyaux services rendus à la diplomatie saoudienne, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Masaud Ali Alorabi Alharthy, est en fin de mission. Il a définitivement quitté le Mali, le 2 mars dernier où il est appelé à d’autres fonctions dans son pays, en Arabie Saoudite.

Avant son départ, le diplomate saoudien a reçu tous les honneurs de la part des autorités maliennes pour avoir contribué au renforcement des liens de coopération entre le Mali et son pays. C’est pourquoi, il a reçu d’abord la décoration du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Kamissa Camara, qui l’a élevée au grade de hevalier de l’Ordre national à titre étranger, avant qu’il soit reçu en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, au Palais présidentiel de Koulouba. Là aussi, le chef de l’Etat a décidé de le décorer au grade d’Officier de l’Ordre national à titre étranger.

Ce fut le tour du personnel de l’Ambassade d’Arabie Saoudite au Mali de rendre un dernier hommage à Masaud Ali Alorabi. Cela, à travers une cérémonie qui s’est déroulée le 1er mars dernier, dans un hôtel de la place. Etaient présentes, plusieurs personnalités dont le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tiéna Coulibaly et son collègue de la Défense et des Anciens Combattants, Tiémoko Sangaré.

Plusieurs diplomates étaient également de la fête dont l’Ambassadeur du Royaume du Maroc, Hassan Naciri, en sa qualité de Doyen du Corps diplomatique arabe et musulman.

Dans son mot de bienvenue, le Chargé d’Affaires de l’Ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite, Muteb Alshammari, a tenu à remercier Masaud Ali Alorabi pour tout ce qu’il a fait durant son séjour au Mali en sa qualité d’Ambassadeur. “La présente réception, organisée sur instruction du Ministère saoudien des Affaires étrangères, est un témoignage éloquent pour saluer vos efforts et honorer votre départ définitif au Mali, en emportant avec vous un grand amour de ce pays qui demeurera avec vous à jamais.

Merci Monsieur l’Ambassadeur, au nom de l’ensemble du personnel de l’Ambassade pour tout ce que vous avez fait, pour votre manière de traiter les gens et l’art de la gestion dont vous faites preuve, ainsi que les expériences dont vous nous avez fait bénéficier” a-t-il précisé. Avant de déclarer : “J’ai l’honneur de le féliciter pour sa décoration des médailles de Chevalier et d’Officier de l’Ordre national sur instructions du président de la République du Mali. Monsieur l’Ambassadeur, vous avez fait dans ce beau pays des réalisations importantes et vous méritez un Adieu grandiose de la part du Président Ibrahim Boubacar Kéïta et de Mme Kamissa Camara, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale ainsi que du peuple frère du Mali pour vos efforts inlassables dans le renforcement des relations stratégiques et historiques entre les deux pays frères. Je remercie les invités qui ont bien voulu partager avec nous ces moments pleins d’émotions et prouver ainsi leur amour pour le Royaume d’Arabie Saoudite et pour Son Excellence”.

C’est avec une grande émotion que l’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi a pris la parole pour exprimer toute sa fierté : “C’est un grand honneur pour moi d’adresser mes sincères remerciements et toute ma déférence au Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud, à son Altesse Royale le Prince héritier Mohammad Bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, vice-président du Conseil des ministres, ministre de la Défense, pour leur attachement et les orientations qu’ils n’ont cessé de donner pour le renforcement des excellentes relations fraternelles, historiques et stratégiques entre la République sœur du Mali et le Royaume d’Arabie Saoudite. Ces remerciements vont également au ministre des Affaires étrangères, Dr Ibrahim Alassaf, à mes collègues de l’Ambassade pour avoir organisé cette réception exceptionnelle avec ce parterre de distinguées personnalités”.

Le diplomate saoudien rend grâce à Dieu pour ses bienfaits et adresse ses sincères gratitudes au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta , qui l’a comblé lors de l’audience qu’il lui a accordée. “Au cours de cette audience, le Président Ibrahim Boubacar Kéïta a tenu à mon endroit d’aimables propos exaltants, témoignage de l’excellence des relations entre nos deux pays et exemplaires dans les relations internationales. Il m’a également comblé en instruisant de me décerner la médaille d’Officier de l’Ordre national du Mali après la médaille de Chevalier de l’Ordre national que j’ai reçu des mains de Mme le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Ceci est le plus grand honneur de la carrière diplomatique en tant que représentant de mon pays. Ce titre est dédié à la place qu’occupe mon pays dans le cœur des Maliens, dirigeants et peuple, une place d’amour, d’estime et de loyauté pour le rôle de leadership dans le monde musulman et sur le plan international. Les mots me manquent vraiment pour exprimer à Son Excellence la reconnaissance qu’il mérite. Mes remerciements vont également à Mme Kéïta Aminata Maïga, Première Dame du Mali et Présidente de l’Ong Agir, pour son rôle de leadership dans les domaines des œuvres humanitaires et son rôle dans l’affermissement des relations entre nos deux pays, ainsi que pour m’avoir comblé en cette occasion, à travers sa famille. Quelle fraternité, quelle amitié sincère que celles que le Mali éprouve pour l’Arabie Saoudite, son peuple et ses dirigeants”.

Pour terminer, le diplomate saoudien a adressé ses sincères remerciements au peuple malien, aux membres du corps diplomatique, et à ses frères et collègues de l’Ambassade et personnel diplomatique et local. “Je remercie le peuple malien, dans toutes ses composantes, officiels et populations, pour son amour et son estime envers le Royaume d’Arabie Saoudite, dirigeants et peuple. Je remercie mes frères, membres du corps diplomatique pour leur aimable collaboration. Je remercie mes frères Ambassadeurs des pays arabes. Vous avez semé entre nous les graines de la fraternité sincère et la collaboration. Je remercie mes frères et collègues de l’Ambassade, personnel diplomatique et local. Merci pour tout ce que j’ai reçu de vous comme collaboration et souci constant de servir notre cher Royaume et pour cette réception exceptionnelle.

Enfin, en cette occasion, mon seul regret est la séparation. Mais il restera un souvenir inoubliable dans ma vie diplomatique, l’amour, la fraternité et l’hospitalité authentique des gens de ce beau pays qu’est le Mali, dirigeants et peuple” a-t-il conclu.

Cette cérémonie d’adieu a été surtout marquée par la remise des cadeaux au désormais Ex-Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali. Une manière de lui dire au revoir.

El Hadj A.B. HAIDARA

LE DOYEN DU CORPS DIPLOMATIQUE ARABE ET MUSULMAN, HASSAN NACIRI :

“Cher frère Masaud, l’Arabie Saoudite est privilégiée de vous compter parmi ses dignes représentants en Afrique”

L’Ambassadeur du Maroc au Mali avec son SE Masaud Ali2
En sa qualité de Doyen du Corps diplomatique Arabe et musulman, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri a rendu un vibrant hommage à l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, Masaud Ali Alorabi, en fin de mission dans notre pays. C’était au cours de la réception offerte, le 1er mars dernier.

‘est l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi du Maroc au Mali, Hassan Naciri, qui a eu l’insigne honneur de livrer le discours d’adieu à l’occasion du départ de l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Masaud Ali Alorabi. Cela, en tant que Doyen du Corps diplomatique arabe et musulman.

Le diplomate marocain a saisi cette opportunité pour remercier chaleureusement son frère et ami Masaud Ali Alorabi Alharthy pour l’avoir invité à cette réception. “C’est évidemment avec une grande émotion que je viens vous dire aurevoir après avoir eu tant de plaisir à travailler ensemble à Bamako. Mais cette émotion est largement tempérée par le plaisir d’être associé à cette réception qui réunit tant de frères et de sœurs venus vous témoigner leur amitié et partager avec vous le souvenir des moments agréables passés ensemble au bord du Djoliba. Ce n’est pas de gaieté de cœur de dire au revoir à des frères et amis que nous apprécions grandement. Mais comme chacun le sait, tout commencement est suivi d’une fin, ainsi va le monde !”. Parole du doyen du Corps diplomatique arabe et musulman.

S’agissant de Masaud Ali Alorabi, Hassan Naciri dira que “son départ est une fin heureuse de par le travail abattu sur le double plan diplomatique et humain contribuant concrètement à renforcer la communion au sein de la famille des Ambassadeurs Arabes et Musulmans, en particulier. Les plus hautes autorités maliennes, en accordant à l’hôte du jour une haute distinction, reconnaissent et consacrent solennellement les efforts fournis et la contribution multiforme apportée au développement du Mali”. Avant de préciser : “Cher frère l’Ambassadeur Masaud, votre énergie, votre disponibilité, votre force de conviction et votre caractère affable font de vous un inlassable diplomate et un formidable représentant de la très historique amitié afro-asiatique. L’Arabie Saoudite est privilégiée de vous compter par ses dignes représentants en Afrique”.

Pour conclure son intervention, il rappellera : “Je voudrais juste signaler à titre personnel le privilège qui m’est revenu d’avoir accueilli à l’arrivée avec mon frère l’Ambassadeur de Palestine à l’Aéroport de Bamako l’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi. La belle coïncidence veut que je lui dise au revoir et à côté de moi le nouvel Ambassadeur de Palestine au Mali.

Encore une fois, nous disons à notre frère aurevoir et lui souhaitons une belle continuation de sa carrière diplomatique au service du grand pays frère et ami, le Royaume d’Arabie Saoudite avec lequel mon pays le Royaume du Maroc entretient des relations exceptionnelles et stratégiques, sous la conduite éclairée de leurs Majestés le Roi Mohammed VI et le Roi Salman Ben Abdelaziz Al Saoud. Bien entendu, nous restons pleinement disposés comme nous l’avons toujours été à apporter aide et soutien à son successeur”.

El Hadj A.B. HAIDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here