Pour répondre aux besoins de la population de la capitale des Balazans La Bdm-sa ouvre une nouvelle agence à Ségou

0

Après avoir inauguré six nouvelles Agences en fin 2018 dont cinq à Bamako et une à Bougouni puis celles de Magnambougou et Kabala, la Banque de Développement du Mali (Bdm-sa) vient une fois de plus de doter la région de Ségou d’une nouvelle Agence dont la cérémonie inaugurale s’est déroulée, le week-end dernier. Au cours de cette cérémonie, le directeur général de la Bdm-sa, Bréhima Amadou Haïdara, a précisé que la vision de la Banque est de maintenir sa place de leader au plan national.

La Banque de Développement du Mali (Bdm-sa) vient d’ouvrir une nouvelle agence dans la capitale des Balazans. Cette agence new-look dont l’inauguration officielle s’est déroulée, le week-end dernier, permettra de répondre aux besoins de la population de Ségou. En plus du directeur général de la Bdm-sa, Bréhima Amadou Haïdara, on notait la présence très remarquable de plusieurs personnalités dont le ministre des Transports, Zoumana Mory Coulibaly, ainsi qu’un parterre de députés.

“Ségou est l’une des régions stratégiques de notre pays. Elle abrite des zones à fort potentiel économique et agro-industriel comme l’Office du Niger, l’Office Riz de Ségou sans oublier sa richesse pastorale. C’est en raison de tout cela que la région abrite des unités industrielles et agro-industrielles d’importance capitale pour l’économie nationale.  Par conséquent, les institutions bancaires, de micro-finance et d’assurances s’y sont beaucoup développées.  Je me réjouis donc de cette cérémonie de lancement officiel des activités de l’Agence de Ségou 2 de la Bdm-sa dans la ville de Ségou. Il était temps, j’allais dire de terminer les travaux et d’ouvrir les portes de cette Agence. La ville de Ségou a été au cœur des choix de développement de la banque citoyenne, la Bdm-sa” a déclaré le directeur général de la Bdm-sa pour souhaiter la bienvenue aux invités.

Cette nouvelle Agence, dira-t-il, se veut la réponse appropriée pour améliorer l’accessibilité des locaux, la disponibilité des services bancaires et le confort de la clientèle. “Cette réalisation comme d’autres déjà opérationnelles ou en chantier, s’inscrivent dans un plan de développement conçu par les dirigeants de la banque et dont les forces se résument en trois points majeurs. Il s’agit de la disponibilité et la qualité des services, la proximité avec la clientèle et avec la population et surtout les capacités à anticiper les besoins de la clientèle et à les satisfaire” précisera-t-il.

Notons que depuis plusieurs années, comme dira le directeur général Bréhima Amadou Haïdara, “la Bdm-sa fait partie des premières banques de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest au regard du niveau de ses activités et les résultats engrangés. Parallèlement à l’extension et au renforcement du réseau national, le savoir-faire de la Bdm-sa s’exporte bien loin du territoire national “. Avant de rappeler que : “Déjà auréolé de la place de Premier Groupe bancaire malien ayant son siège sur le territoire national, la Bdm compte, à ce jour, quatre filiales à savoir la Banque de Développement de l’Union en Côte d’Ivoire (BDU-CI) la Banque de Développement de l’Union au Burkina Faso (BDU-Burkina Faso) la Banque de Développement de l’Union en Guinée Bissau (BDU-Guinée Bissau) et BDM France et BDM Espagne. A terme, le Groupe compte s’installer dans tous les pays de l’UEMOA”.

La Bdm-sa dans la cour des grands avec un total bilan de 1 000 milliards de Fcfa

Ce développement à l’international, selon le directeur général Bréhima Amadou Haïdara, est conforme aux réalités d’un secteur de plus en plus concurrentiel ou les affaires ne connaissent plus de frontières. “Dieu merci, la Bdm-sa, avec un total bilan atteignant les 1 000 milliards de Fcfa, possède une taille significative pour jouer dans la cour des grands. C’est pourquoi, votre banque a entrepris la mobilisation de ressources auprès de bailleurs de fonds internationaux pour soutenir la poussée de ses activités et financer sa stratégie axée sur les Pme/Pmi. La vision stratégique de la Bdm-sa est de maintenir sa place de leader au plan national et renforcer sa position au plan sous régional en s’orientant vers le financement du développement économique. Ceci sera possible grâce à l’accompagnement des activités créatrices de richesse et d’emplois par les Pme/Pmi dans les domaines agricoles, industriels et de services dont la région de Ségou constitue une importante réserve”, a-t-il souligné.

Ce n’est pas tout. Puisque la Bdm-sa est également en plein chantier pour la transformation digitale de la banque. Cette démarche, selon Bréhima Amadou Haïdara, va permettre de faciliter l’accès des services à la clientèle à un moindre coût. “Une façon aussi d’accélérer la bancarisation de nos compatriotes dont une grande majorité ne recourt pas encore aux structures bancaires. La banque digitale va grandement contribuer à casser ces barrières entre les citoyens et la finance.

En outre, dans le domaine des équipements physiques, la banque poursuivra régulièrement le relooking de ses points de vente et de ses agences et étendra ses services aux nouvelles zones afin d’aboutir à un maillage géographique du territoire national et une implantation stratégique à tout endroit présentant un potentiel appréciable. Tel est le vœu de la Bdm, tout en comptant toujours sur votre accompagnement qui n’a jamais fait défaut” a-t-il conclu, avant de procéder la coupure du ruban symbolique de la nouvelle Agence de Ségou 2 dans une ambiance festive.

                      El Hadj A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here