Projet d’infrastructures à Sikasso : Les esprits endeuillés ont pris le dessus sur la joie

3

populations sikassoises, lors du lancement des travaux, le jeudi dernier, se sont contentées de réserver un accueil chaleureux au Président de la République sans pouvoir donner une dimension historique à cette cérémonie de lancement du projet d’infrastructures routières, comme voulu.

L’atmosphère à Sikasso et l’état d’esprit des uns et des autres prouvaient à suffisance que notre pays traverse l’une des périodes les plus difficiles de son histoire. Malgré les efforts, avec la signature en 2013 de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le centre du pays fait face à une insécurité grandissante, avec son corolaire d’attaques et de violations des droits humains.

Dioura, Ogossagou…, deux noms qui ont résonné dans les esprits et ont fait vibrer les cœurs des hommes et femmes du Kénédougou, tout au long de cette journée de lancement. A cet effet, ils se sont inclinés devant la mémoire des illustres disparus et exprimé leur compassion à l’endroit de toutes les victimes de la barbarie inouïe qui sévit dans notre pays. Ils ont dénoté leur détermination à ne point plier face à la barbarie. Pour ce faire, ils se sont engagés à ne jamais renoncer à avancer sur le chemin du développement.

Les populations de Kénédougou ont félicité le Président de la République pour son déplacement à Sikasso qui pour elles, donne un signal fort aux forces du mal, celui d’une nation forte et debout sur les remparts, malgré les différents problèmes qui l’assaillent.

Aux dires d’un habitant de cette ville, “le pays va mal et nous devons aider le Président IBK afin de le remettre sur les rails au lieu de le critiquer intensément”.

Ibrahima Ndiaye

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here