Marche des religieux : Jusque où ira le bras de fer avec IBK

5

Au Mali, comme annoncé, ils étaient des milliers de manifestants à la marche des religieux qui s’est déroulée le vendredi 5 avril 2019, à Bamako. Elle a été initiée par deux érudits du pays. Il s’agit du président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahamoud Dicko et ses partisans d’une part et d’autre part le Chérif de Nioro et ses disciples.

Ladite marche, selon ses organisateurs, avait pour objectifs de dénoncer l’insécurité grandissante, la crise scolaire que vit le Mali depuis plus de 4 mois…bref, l’échec de l’actuel Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et son gouvernement.

Ils étaient des centaines de milliers de manifestants à répondre à l’appel des deux leaders religieux respectés du Mali. Il s’agit du président du Haut Conseil Islamique du Mali, Mahamoud Dicko, et ses partisans d’une part et d’autre Bouyé Haïdara, le Chérif de Nioro.

C’est une marche qui a commencé au monument de l’Indépendance pour finir sur l’esplanade de la Bourse du travail. Parmi eux, cet homme très en colère contre la présence des forces étrangères au Mali qui a dit à notre micro que les différentes forces étrangères dans notre pays ne servent à rien.

Par conséquent, Mahamoud Dicko et ses partisans promettent de marcher désormais chaque vendredi jusqu’au départ de l’actuel Premier ministre malien.  «Tant que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta ne limoge pas Soumeylou Boubèye Maïga, nous allons continuer à marcher ici chaque vendredi», a déclaré Mahamoud Dicko.

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here