Un proche du fils Kadhafi s’exprime sur l’argent de l’ex-«raïs» en Afrique du Sud

1

Le rapport du Sunday Times sur l’argent supposé du colonel Kadhafi caché en Afrique du Sud par l’ex-chef d’État Jacob Zuma est «faux et sans fondement», a affirmé un membre de l’équipe politique de Saïf al-Islam al-Kadhafi dans un entretien accordé à Sputnik, précisant que la famille du défunt a décidé d’attaquer le journal en justice.

Dans une déclaration à Sputnik, Mohammed al-Kilouchi, membre de l’équipe politique de Saïf al-Islam al-Kadhafi, a démenti l’information rapportée par le journal Sunday Times qui a annoncé que l’ancien président sud-africain Jacob Zuma aurait dissimulé en 2011 des fonds appartenant à l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

«Le journal “Sunday Times” a rapporté que le président Zuma a dissimulé de l’argent que lui avait confié le colonel Kadhafi en 2011. Cette information, qui a malheureusement été reprise par certains médias, est fausse et sans fondement», a-t-il affirmé, précisant qu’elle rentre «dans un cadre de rivalités politiques entre des parties sans lien avec la famille du colonel Kadhafi».

Par ailleurs, M.al-Kilouchi a annoncé que «la famille Kadhafi avait entamé des procédures pour porter plainte contre le journal et le rédacteur du rapport». Dans le même sens, il ajouté que «le président Zuma a annoncé qu’il avait également engagé une procédure similaire à l’encontre du média».

Le 7 avril, le Sunday Times a publié un article qui avance que Jacob Zuma possédait 30 millions de dollars qui appartenaient à l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. Selon le média, ce montant aurait été caché dès 2011 dans la résidence privée de M.Zuma avant d’être transféré en Eswatini, l’ancien Swaziland, et que le roi Mswati III en était informé.La fortune de Mouammar Kadhafi ne cesse d’alimenter les polémiques sur le continent africain et au-delà. Néanmoins, il n’existe toujours pas d’informations exactes sur l’existence de cet argent.

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here