Table ronde des bailleurs sur l’exportation de la viande du Mali : Les acteurs balisent le terrain

11

L’objectif de cette Table ronde est de mobiliser les ressources nécessaires pour le financement du Programme de développement à l’exportation de la viande du Mali
Suite à une recommandation du Comité de pilotage du PRODEVIM, une Table ronde des bailleurs de fonds, doit se tenir courant mois de juin 2019. Son objectif est de mobiliser les ressources nécessaires pour le financement du Programme de développement à l’exportation de la viande du Mali.
En prélude à cet important rendez-vous, le département du Commerce et de la Concurrence, sous la conduite de son chef, Alhassane Ag Hamed Moussa, a initié le mardi 16 avril dernier, à l’Hôtel Sheraton de Bamako, une rencontre d’information à l’endroit du secteur privé malien sur le Programme de développement à l’exportation de la viande du Mali. A travers cette rencontre, le département en charge du Commerce et de la Concurrence, et ses partenaires souhaitent informer le secteur privé de la teneur dudit projet, identifier les opérateurs économiques porteurs de projets d’investissement dans le sous-secteur du bétail et de la viande depuis la production, la transformation jusqu’à la commercialisation.
Cette rencontre à regroupé autour du ministre du Commerce et de la Concurrence, ses collègues du Développement industriel et de la Promotion des Investissements, Moulaye Hamed Boubacar, de l'Elevage et de la Pêche, Kané Rokia Maguiraga, la Coordinatrice résidente du système des Nations unies au Mali, Mme M'baranga Gasarabwe, le président de la CCIM, Youssouf Bathily, ainsi qu'un parterre des opérateurs économiques.
Le PRODEVIM a été initié par le ministère du Commerce et de la Concurrence, le ministre de l’Elevage de la Pêche et celui du Développement industriel et de la Promotion des Investissements avec l’accompagnement technique et financier du PNUD et de l’ONUDI. Son objectif est d’assurer le développement de l’exportation de la viande, d’améliorer les revenus des producteurs, des marchands et des exportateurs de viande en vue d’accroître la valeur ajoutée des exportations du Mali et la création d’emplois.
Dans son intervention le ministre Alhassane Ag Hamed Moussa a déclaré que la mise en œuvre de ce programme contribuera à trouver des solutions aux maux qui gangrènent le développement du sous-secteur de l’élevage au Mali. Ce programme, a t-il expliqué, se décline en quatre composantes : l’appui à l’organisation des éleveurs ; l’appui à l’amélioration de la santé et de la Production du bétail ; l’appui à la production à la commercialisation de la viande ; l’appui à l’apprentissage et au perfectionnement du personnel au développement de l’exportation de la viande du Mali. Son coût est estimé à plus de 17 milliards de FCFA. Pour la mise en œuvre de ce programme et son financement, une table ronde des bailleurs de fonds est prévue en juin prochain en vue de mobiliser des ressources financière pour la mise en œuvre de ses composantes a expliqué le ministre du Commerce et de la Concurrence.
Pour sa part, le président de la CCIM, Youssouf Bathily, a demandé au gouvernement de tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs à travers la mise en œuvre effective de ce programme. Avant de réitérer l’accompagnement de la CCIM dans la mise en œuvre dudit projet.
Quant à la Coordinatrice résidente du système des Nations Unies, elle a déclaré que ‘’ vu le rôle central dévolu au secteur privé dans la mise en œuvre du PRODEVIM, nous voudrions solliciter vos attentes, et préoccupations, afin de voir, ensemble, comment œuvrer à la réussite de l’organisation de la table ronde puis de la mise œuvre du PRODEVIM’’. A cet effet, nous devrons travailler en synergie, afin que le PRODEVIM puisse contribuer à l’atteinte des résultats attendus’’ a souhaité Mme Mbaranga Gasarabwe.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here