Afin d’aplanir les difficultés liées aux conditions de la campagne du Hadj 2019 : Le ministre Thierno Hass Diallo échange avec les agences de voyage

18

Les 9 associations ou groupements d’agences de voyage ont pris langue avec le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Omar Hass Diallo, le 11 avril dernier, dans la salle de conférence du département, pour aplanir les difficultés liées aux conditions d’organisation du pèlerinage musulman.

Les agences de voyage ont saisi cette occasion pour exprimer leurs inquiétudes face aux nouvelles conditionnalités exigées en 2019 par la Maison du Hadj pour pouvoir bénéficier de quotas de pèlerins pour le compte de la filière privée, notamment le payement préalable des arriérés, le reversement de frais perçus auprès des pèlerins, la majoration de la contrepartie versée à la Maison du Hadj à hauteur de 5000 FCFA supplémentaires comparativement à la précédente campagne 2018, etc.

Le ministre Thierno Hass Diallo a dit avoir pris bonne note de ces difficultés, avant d’instruire le directeur général de la Maison du Hadj, le Dr/ Hamza Maïga, de trouver “un terrain d’entente avec les agences de voyage” de manière à pouvoir aplanir les difficultés en question, quitte à “recourir à un moratoire permettant aux uns et aux autres de se conformer à l’orthodoxie financière, ainsi qu’aux règles et principes républicains en la matière”.

“Il faut œuvrer pour la professionnalisation de votre secteur afin que l’organisation du Hadj soit confiée aux seules agences ayant les capacités, les moyens et les ressources financières, matérielles et humaines permettant de relever efficacement et à hauteur de mission le challenge du pèlerinage aux lieux saints de l’islam”, a exhorté le ministre Thierno Hass Diallo. “Convenez avec moi que plus de 350 agences de voyage dédiées au seul pèlerinage musulman, cela fait un peu désordre”, a-t-il pointé du doigt.

Désormais, a ajouté le ministre des Affaires religieuses et du Culte : “Il y aura une commission d’évaluation du Hadj par rapport au cahier de charges et aux engagements qui ont été pris par les uns et les autres”. Car, a-t-il déploré, “il est difficilement concevable de voir aujourd’hui d’autres pays plus performants que nous alors qu’ils sont venus s’inspirer hier de notre expérience en matière d’organisation du Hadj”.

Quant aux agences de voyage, elles ont beaucoup apprécié la rencontre avec le ministre Thierno Hass Diallo, ayant permis, selon elles, de lever les difficultés pouvant entraver les préparatifs du Hadj 2019.

En conclusion, le ministre des Affaires religieuses et du Culte a salué “l’esprit coopération des agences de voyage” et l’initiative de la Maison du Hadj pour avoir lancé plus tôt que d’habitude la campagne du Hadj 2019, avant d’inviter les candidats au pèlerinage “à entreprendre les formalités du voyage pendant qu’il est encore temps et à ne pas attendre la dernière minute pour ce faire”.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here