Mali : quel type gouvernement pour le pays ?

7

Un nouveau  gouvernement est attendu au Mali dans les prochains jours. Celui-ci doit être composé par des personnes compétentes et qui ont une certaine connaissance des dossiers. 

Maliweb.net Gouvernement d’union nationale ; Gouvernement de consensus ou encore gouvernement de mission, toujours est-il que le chef de l’Etat a chargé le Premier ministre, Dr Boubou Cissé de former un gouvernement « dans l’esprit des conclusions de ses consultations avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition ». C’est dans cette optique que le Chef du gouvernement, quelques heures après sa prise de service, a rencontré la majorité et deux importants regroupements  de l’opposition (Coalition des forces patriotiques et Front pour la sauvegarde de la démocratie). Dr Boubou Cissé a sans nul doute parlé avec ses interlocuteurs de  la formation de son futur gouvernement.

Pour sortir de l’impasse le Mali a besoin d’une équipe gouvernementale restreinte composée par des hommes et des femmes choisis selon le seul critère de la compétence. Ils doivent avoir une vision claire et une connaissance du contexte sociopolitique et sécuritaire du pays. En l’absence d’idéologie, ils peuvent, à ce titre, provenir de tous bords : majorité, opposition ou même société civile. Peu importe pourvu qu’ils soient engagés et déterminés à servir le pays.

Le Mali, miné par une crise sécuritaire et sociale, est au bord du gouffre. Le Premier ministre ne peut  pas se permettre de former un gouvernement avec « des bras cassés », qui n’ont ni un ancrage social encore moins politique. En homme averti,  Dr Boubou Cissé sait que mieux que quiconque qu’il n’aura pas un état de grâce. Surtout que sa nomination n’a pas suscité d’enthousiasme. Les faits et gestes de son équipe seront scrutés et analysés par les Maliens, dont les attentes sont de plus en plus nombreuses.

La situation du Mali appelle à un rassemblement autour d’un idéal commun. Toutefois, le rassemblement ne signifie pas forcément la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, qui apparaît comme un partage de gâteau et par conséquent un complot contre le peuple malien.

Abdrahamane Sissoko/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here