Atelier de planification de l’action de coopération Sud-Sud en matière de migration : Vers la mutualisation des expériences des pays Sud-Sud en question de migrations suite au Pacte mondial

6

L’Hôtel de l’Amitié de Bamako a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture de planification de l’action de coopération sud-sud en matière de migration, ce mercredi 24 avril 2019 sous la présidence de Mme Tangara Nema Guindo , secrétaire général du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.

-Maliweb.net- Cet atelier est une opportunité pour les différentes délégations du Royaume du Maroc, du Sénégal et de la Côte d’ivoire et ainsi les membres de la Délégation de l’Union européenne au Mali et des représentants des Ambassades des pays partenaires d’échanger sur la migration qui est devenue une préoccupation majeure dans le contexte international actuel et qui pèse de tout son poids sur les relations internationales.

Sur les 258 millions de migrations dans le monde en 2017, moins de 14% (36 millions) sont africains. C’est pour cela, il urge de l’engagement commun aujourd’hui s’inscrivant dans le sens du renforcement de la coopération en matière de migration. Nos pays respectifs sont confrontés aux mêmes réalités migratoires d’où la nécessite pour nous d’agir ensemble en favorisant l’échange d’information et de bonnes pratiques.

De façon unanime, nous sommes tous d’accord sur les opportunités qu’offre la migration en termes de développement aussi bien pour les pays d’origine que d’accueil.  C’est ainsi que Mme Tangara Nema Guindo  dira que nous sommes également conscients de l’ampleur des tragédies liées à la migration. Il est fort regrettable aujourd’hui de voir la montée de pensées extrémistes  qui font des migrants un fardeau pour les sociétés d’accueil. Les migrants sont des ressources humaines, des compétences scientifiques, techniques, artistiques et sportives. Ils contribuent à l’édification des pays d’accueil et aux dynamiques que ces pays connaissent. L’histoire nous apprend tout simplement que des civilisations anciennes et de grandes puissances, voire des Etats, sont le fruit de migrations et d’interactions humaines.

Convaincu , elle ajoutera que l’Atelier de planification sera une tribune pour approfondir les réflexions autour des questions migratoires, de partager les expériences de nos pays respectifs et de sortir avec des propositions pertinentes d’activités pour une mise en œuvre cohérentes de l’action au Mali et dans les autres pays partenaires.

Bokoum Abdoul Momini/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here