Polémique autour du Début du Ramadan : à qui la faute

6

La communauté musulmane du Mali a entamé, ce dimanche 5 mai 2019, le jeûne du mois béni de ramadan dans la division. Contrairement aux années précédentes où c’est un communiqué du ministère des Affaires religieuses qui l’annonce sur la base de la délibération de la Commission nationale d’observation de la lune, cette année, c’est sur la base d’un message non vérifié aux environs de 3 heures du matin qu’une partie de la communauté musulmane a commencé l’observation du jeûne, ce dimanche 5 mai 2019.

Selon un responsable de la commission d’observation de lune, des membres de ladite commission se sont basés sur un message non vérifié faisant état de l’observation de la lune à Pélengana (Ségou). Après vérification, ladite nouvelle s’est d’ailleurs révélée fausse, selon une source. À l’origine de la polémique, le manque de consensus au sein de la Commission nationale d’observation de la lune au Mali qui a l’habitude de trancher au terme d’une délibération sur l’apparition du croissant lunaire. Ce samedi 4 mai 2019, les travaux de cette commission ont terminé dans l’impasse. Selon l’un de ses membres que nous avons joints au téléphone, la commission est restée tard dans la nuit sans parvenir à confirmer l’information de dernière minute attribuée à des habitants de Pélengana faisant état de l’apparition de la lune dans cette localité. Face à cette situation, la commission est restée divisée sur s’il faut communiquer ou pas l’information. Selon les explications de notre interlocuteur, c’est dans cette incertitude que 3 responsables sur les 33 que compte la Commission ont décidé de porter l’information à l’attention du grand public.

Une version qui semble être corroborée par un membre de la commission régionale de Ségou qui a démenti l’apparition de la lune à Pélengana. Selon lui, les membres de la commission régionale ont siégé au gouvernorat jusqu’aux environs de minuit sans recevoir aucune information crédible sur l’apparition de la lune. Par contre, notre source ségovienne indique que la lune aurait été aperçue à Katiéna, une localité située dans le cercle de Ségou. Mais, dit-il, ces derniers, sans informer la commission régionale, ont décidé de joindre directement le niveau national. Pour lui, c’est ce qui a fait que l’information a été difficile à vérifier.

En tout cas, le choix de cette date fait polémique quand on sait que le ramadan commence ce lundi 6 mai 2019 en Arabie saoudite, en France, en Australie ou encore au Qatar.

Le président de la république et le Premier ministre et même le chef de file de l’opposition ont d’ores et déjà adressé leurs messages de félicitation à la communauté musulmane.

Notons que durant le ramadan, qui est un des piliers de l’islam, les croyants sont invités à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations sexuelles, de l’aube dès que l’on peut « distinguer un fil blanc d’un fil noir » dit le Coran jusqu’au coucher du soleil. Le ramadan s’achève par l’Aïd-El-Fitr, la « fête de la rupture du jeûne ».

Par Abdoulaye

OUATTARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here