Demande d’explication à Youssouf Diakité : la CMT proteste auprès du DG de l’ORTM

9

Suite à la création d’un comité syndical et son affiliation à la Confédération malienne du travail (CMT), le 30 avril dernier, notre confrère Youssouf Diakité, a reçu une demande d’explication de la part du DG de l’ORTM, et fait, depuis, l’objet de menaces et d’intimidations. Face à ce constat de violation grave des Conventions N° 87 et 98 de l’Organisation internationale du travail (OIT) ratifiée par le Mali, la direction de la CMT proteste vigoureusement.

Son secrétaire général, Mme Kamaté Kadiatou Samaké a tenu, hier lundi, un point de presse au siège de la CMT à Djicoroni-Para pour dénoncer l’attitude du patron de l’ORTM qui viole la liberté syndicale au Mali. Elle était accompagnée de son chargé à la communication, M. Djibril Diallo.

Pour Mme Kadiatou Samaké, la demande d’explications du directeur de l’ORTM à l’endroit de notre confrère n’est ni moins ni plus qu’une immixtion de sa part dans les affaires syndicales au Mali.

Selon la Convention n° 87 de l’OIT sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical, « les travailleurs et les employeurs, sans distinction d’aucune sorte, ont le droit, sans autorisation préalable, de constituer des organisations de leur choix, ainsi que celui de s’affilier à ces organisations, à la seule condition de se conformer aux statuts de ces dernières (article2) ».

Quant à la Convention (n° 98) sur le droit d’organisation et de négociation collective « les organisations de travailleurs et d’employeurs doivent bénéficier d’une protection adéquate contre tous actes d’ingérence des unes à l’égard des autres, soit directement, soit par leurs agents ou membres, dans leur formation, leur fonctionnement et leur administration ».

Djibril Diallo a précisé que le DG de l’ORTM a été bel et bien informé de la création d’un comité syndical (CMT) de l’ORTM.

« Je l’ai appelé. Il m’a même donné rendez-vous, un soir à 15 heures et je devais le rencontrer pour lui faire le point. Mais quand il a compris le motif de mon rendez-vous, il n’a plus jamais décroché mon téléphone jusqu’à ce jour », a expliqué M. Diallo. Avant d’indiquer : « s’il a un combat personnel à mener avec Youssouf Diakité, il peut le mener, mais nous (à la CMT), nous avons un combat syndical à mener et nous le ferons jusqu’au bout ».

Déjà, la CMT a adressé au DG de l’ORTM, en réaction à son comportement, une lettre de protestation.

Par Sidi DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here