Flambée du prix du ciment au Mali : Les consommateurs accusent, les responsables de Diamond Ciment déclinent toute responsabilité

8

Il n’est un secret pour personne que depuis quelques jours, voire quelques semaine le prix de la tonne du ciment au Mali connait une augmentation substantielle. Les spéculations vont bon train quant aux raisons de cette hausse. Selon certains, cette augmentation brutale est due à l’absence du ciment sénégalais sur le marché malien. D’autres accusent le gouvernement et la Société de production du ciment, Diamond Ciment de n’avoir pas pris des dispositions idoines afin d’éviter cette pénurie du ciment sur les marchés malien. Pour couper court à ces accusations, les responsables de la Société de cimenterie du Mali, Diamond Ciment, ont animés le lundi 13 mai dernier à l’Hôtel Salam, une conférence de presse. Objectif : édifier les journalistes sur les raisons de la flambée du prix de la tonne de ciment au Mali. Elle était animée conjointement par le président Directeur général de Diamond Prasad Motaporti, le Directeur général Kasturi Subramanyam, les administrateurs Ibrahim Dibo et Mamadou Sidibé.

Les responsables de Diamond Ciment, ont décliné toute responsabilité de leur société dans cette flambée du prix du ciment au Mali.

Selon les conférenciers, cette augmentation du prix s’explique par plusieurs facteurs. Les conférenciers ont énuméré, entre autres, : la faible production des usines de Diamond Cement pour couvrir le besoin national. Le besoin du marché du Mali est estimé à environ 3 millions de tonnes. La capacité de production de l’usine de Diamond est de 1 million de tonnes par an. L’usine produit actuellement 645 000 tonnes par an ont-ils expliqué.

Les usines de production de ciment au Sénégal ont décidé de ne pas fournir le marché du Mali. La raison évoquée par ces fournisseurs, c’est que le Sénégal est en chantier.

En plus de ces raisons, les grossistes qui sont ravitaillés au niveau de l’usine de Diamond profitent de la situation pour fixer leur prix sur le marché. A leurs dires, le prix de la tonne à l’usine est de 87 500 FCFA. Ce prix n’a pas changé et restera inchangé, ont-ils rassuré.

Avant de rappeler que depuis 2012, date de sa fixation à nos jours, le prix du ciment n’a pas changé. Depuis cette date, les prix de la tonne sont de 74.500 FCFA à ASTRO et 87 500 FCFA à Dio, ont-ils précisé.

Pour pallier cette difficulté, les responsables de Diamond Ciment ont fait des propositions. Dont, entre autres : l’importation du ciment à partir du marché international ; la réalisation d’une nouvelle cimenterie à Bema dans le cercle de Diéma. Cette usine, selon les études aura une capacité de production de 2 millions de tonnes. “La construction de l’usine de Bema permettra d’absorber le besoin de ciment au Mali “ ont-ils estimé. C’est pourquoi ils ont invité les autorités à leur restaurer le permis d’exploitation de cette usine.

AMTouré

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here