Poursuivi pour « tentative de viol » sur Fatoumata Fané : Mamadou Konaté dit Marley prend cinq ans d’emprisonnement ferme

1

Dans son audience du mercredi 15 mai dernier, la Cour d’assises de Bamako s’est prononcée sur l’affaire du ministère public contre Mamadou Konaté (25 ans) dit Marley inculpé pour ” tentative de viol ” sur l’aide-ménagère Fatoumata Fané. Après les débats, il a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme.

De l’arrêt de renvoi, il résulte que c’est dans la nuit du 31 janvier 2019 que Mariam Dembélé et Maïmouna Ballo (toutes des aide-ménagères) ont demandé à Fatoumata Fané de les accompagner dans un “grin” sis à Daoudabougou, où elles ont leurs petits amis. A leur arrivée, pendant que Mariam Dembélé et Maïmouna Ballo se sont, toutes les deux, isolées avec leur petit ami, Baba Doucouré et Aboubacar Diawara en ont profité pour emmener Fatoumata Fané dans la chambre d’un certain Kissima où ils l’ont obligée à entretenir, à tour de rôle, des relations sexuelles avec eux.

Après avoir fini d’abuser d’elle, ils l’ont accompagnée à son lieu de causerie où sa surprise a été grande de constater l’absence de ses compagnes au “grin”. Désemparée, elle a accepté d’être raccompagnée à son domicile lorsque Magnan et Levieux lui ont fait cette proposition. Chemin faisant, ceux-ci l’ont aussi trainée de force pour assouvir leur désir sexuel, encore sans son consentement. Lorsque ces derniers ont vu Mamadou Konaté dit Marley et une autre personne venir, ils ont pris la poudre d’escampette.

Ainsi, Fatoumata Fané voulant s’enfuir, a été rattrapée par Mamadou Konaté dit Marley qui lui a intimé l’ordre de se coucher par terre dans le dessein de satisfaire sa libido. C’est sur ces entrefaites que les éléments de la police ont arrêté Mamadou Konaté dit Marley puis l’ont interpellé pour “viol”.

A la barre, l’accusé Mamadou Konaté s’est noyé dans une incohérence totale. En effet, tantôt il reproche aux jeunes de vouloir l’entraîner dans la sorcellerie, tantôt, il déclare à la Cour qu’il a reçu le nom Marley à la suite d’un baptême organisé par son oncle. C’est ainsi que la Cour lui a finalement demandé s’il prenait des stupéfiants. Et il a répondu par l’affirmative.

Quant à la victime Fatoumata Fané, elle a expliqué à la Cour qu’elle a été contrainte par Mamadou Konaté de se coucher à terre pour qu’il puisse assouvir sa libido. Mais, il n’a pas pu atteindre son objectif puisqu’elle a été secourue par une tierce personne.

Dans son réquisitoire, le Ministère public a déclaré que Fatoumata Fané a bel et bien été victime d’un viol collectif des jeunes.

Pour sa part, la défense a demandé à la Cour d’épargner son client d’une condamnation car les faits, tels que relatés, ne permettent pas de le condamner pour “tentative de viol”.

Malgré les argumentations de la défense, après les débats, la Cour a reconnu l’accusée coupable du fait de “tentative de viol”. Ainsi, il a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme.

Boubacar PAÏTAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here