METD : Le budget-programmes 2017-2019 en validation

91

La salle de conférence de la direction des finances et du matériel du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a servi de cadre hier aux autorités et partenaires de ce département à un atelier de validation de son budget-programme, prévision 2017 et perspectives 2018-2019.

A l’ouverture des travaux, le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, a rappelé aux participants que cet atelier de programmation 2017-2019 intervient dans un contexte marqué par la mise en œuvre d’un ensemble de mesures visant à soutenir l’opérationnalisation du cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable 2016-2018 et l’opérationnalisation des documents de stratégies sectorielles adoptées par le gouvernement.

Il  indiquera qu’il s’agit, pour les départementsministériels, de produire un seul document de budget qui marquera le passage du budget des moyens ou budget comptable au budget desrésultats ou budget programmes basé sur la méthodologie de la gestion axée sur les résultats adoptée par le gouvernement.

“L’exercice est d’autant important qu’il est nécessaire d’indiquer que l’année 2017 sera l’année de finalisation des outils de préparation et l’exécution des tests de simulation de ces outils avant le basculement prévu en 2018”,a souligné le ministre Koumaré.

Au cours de l’atelier,il s’agira d’une part de passer en revue les objectifs des 5 programmes composants le budget-programmes et d’autre part les valeurs-cibles des indicateurs de performance retenus et les activités pertinentes au titre des années 2017, 2018 et 2019 au METD.

Le ministre a exhorté les gestionnaires des ressources publiques à plus de rigueur, de transparence et d’équité. Il les a invités à bien cibler les actions à financer et avoiren tête que toute dépense doit être adossée à une recette.

Oumar B. Sidibé

                                


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here