Handball, championnat national : L’USFAS messieurs et le COM dames sur le podium

Les deux formations ont conservé leur titre de champion en dominant, respectivement le Sigui de Kayes et l’USFAS, samedi au Palais des sports d’Hamdallaye ACI

Les finales de la 29è édition du championnat national se sont disputées samedi au Palais des sports d’Hamdallaye ACI. Elles ont opposé l’USFAS et le Centre omnisports de Missabougou (COM) en Dames et le Sigui de Kayes et l’USFAS en Messieurs. Les deux finales étaient présidées par le président de la Fédération malienne de handball (FMHB), général Soumana Kouyaté, en présence de plusieurs personnalités dont la vice-présidente du Comité national olympique et sportif (CNOS), Mme Sangaré Aminata Keïta et le secrétaire général de la FMHB, Seïdou Guindo.

L’honneur est revenu aux Dames d’ouvrir le bal. La rencontre a tourné à l’avantage des Centristes de Missabougou qui se sont imposées 29-24. Mais disons-le sans ambages, les militaires ont donné une belle réplique à leurs adversaires qui ont dû se battre jusqu’au bout pour conserver leur titre. En première période, les deux équipes se sont neutralisées 14-14 et il faudra attendre la reprise pour voir le COM faire la différence (29-24). «Ça été une rencontre très difficile, avouera l’entraîneur du Com, Ismaël Touré.

Ces derniers temps, les filles n’ont pas pu s’entraîner régulièrement à cause des examens de fin d’année et du mois du ramadan. La plupart des joueuses étaient en jeûne. Tout cela a joué sur l’équipe, expliquera le technicien en assurant qu’il n’a jamais douté de son équipe.Après la finale féminine, place sera faite aux Messieurs de l’USFAS détenteurs du titre et à la surprenante formation du Sigui de Kayes. Comme les Centristes de Missabougou, les multiples champions du Mali ont rencontré toutes les peines du monde pour venir à bout des Kayesiens. A l’issue de la première période, seulement deux points séparaient les deux protagonistes (13-11 pour l’USFAS).

Au retour des vestiaires, les USFASiens tenteront de prendre le contrôle du jeu mais c’était compter sans la détermination des joueurs de la capitale des Rails. Ces derniers continueront de répliquer du tac au tac aux expérimentés joueurs de l’USFAS jusqu’aux ultimes secondes de la partie. En effet, c’est dans les toutes dernières secondes de la finale, que l’USFAS s’imposera d’une courte tête grâce notamment au briscard Boubacar Niaré qui a inscrit une dizaine de buts (26-25).«Les enfants ont bien travaillé, l’année dernière l’USFAS nous avait battus avec plus de 10 buts d’écart en championnat. Le résultat d’aujourd’hui (samedi, ndlr) prouve que l’équipe est en progrès. Je suis déçu du résultat, mais fier de la prestation de mes joueurs», confiera l’entraîneur du Sigui, Ibrim Sininta «Le championnat est déjà terminé, on doit rencontrer cette même équipe en finale de la coupe du Mali.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here