Tentative de déstabilisation de l’Um-Rda : Jusqu’où ira Sandi Haïdara ?

Certaines personnes, avec en tête de peloton l’ancien député de Tombouctou Sandi Haïdara, qui ont perdu le terrain politique, se lancent dans une campagne médiatique pour briguer la présidence du parti Um-Rda. Normal, si c’était fait dans les règles de l’art. Selon nos informations, Sandi Haïdara serait le principal commanditaire de ces agissements, lui qui veut maintenant profiter du parti Um-Rda pour devenir ministre sous le régime IBK.
L’Um-Rda Faso Jigi suscite aujourd’hui beaucoup de convoitises, après une célébration bien réussie du centenaire du 1er président Modibo Keïta. Sinon, comment comprendre, selon nos sources, que certaines personnes, avec en tête de peloton, l’ancien député de Tombouctou, Sandi Haïdara, lancent des campagnes médiatiques avant l’heure pour la présidence du parti. Des campagnes qui, très souvent, font fi des intérêts du parti, pourvu que les commanditaires, qui sont désormais identifiés, y trouvent leur compte.
Pour preuve, il suffit de regarder le contenu de tous les articles publiés dans la presse qui font la promotion d’un seul candidat autoproclamé. En effet, certains n’hésitent pas à parler de transfuge du BDIA ou de militant de la 25ème heure. Or, au sein du parti Um-Rda, seul le mérite a toujours prévalu au passé glorieux et il ne saurait en être autrement. Les pages noires des dissidences sont révolues et on ne peut pas vouloir chercher à reconstituer la grande famille Rda et continuer à évoquer l’Us-Rda, le Bdia, le Mjt ou l’Iudc, tous héritiers du parti de l’indépendance, au même titre.
Que font les commanditaires de cette déstabilisation de l’Um-Rda de cette éthique qui était si chère au feu président Modibo Keïta, à savoir : «Au Rda, on ne se propose pas, on est proposé selon le mérite. Au Rda, on entre pour servir le pays et le parti, on n’y entre pas pour se servir».
De fait, à ce jour, il y a plus utile et plus urgent à faire que de se tirer dans le dos. Les militants du parti doivent donc penser aux élections à venir, occasion pour occuper le terrain politique perdu. Les illustres pères de la famille politique Rda n’avaient pas ces comportements. C’est pourquoi, ils ont atteint des objectifs qui continuent à faire la fierté de tout un peuple. Ils ont mérité de la Patrie, et le Rda, dans toutes ses composantes, leur est éternellement reconnaissant.

En fait, au moment opportun, les militants du parti, qui rêvent et croient à l’émergence du grand Rda d’antan, se choisiront un leader digne de présider aux destinées de l’Um-Rda Faso Jigi, respectueuse du passé et confiante en l’avenir.
Diango COULIBALY

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here