Une nouvelle taxe

La Cma et la Plate-forme auraient tenu une réunion à Ménaka le 8 juin 2016, dans la soirée. Au cours de ladite réunion, il aurait été décidé d'instaurer des taxes, une sorte d'impôt per capita applicable aux citoyens de la jeune région de Ménaka. L'application de la décision aurait commencé à la foire hebdomadaire de la ville. Dans le Gourma, la mesure aurait commencé par les exploitants de bois et de charbon. Il leur aurait été imposé de payer chaque jour de foire un montant avoisinant le million. Sur tout un autre plan, un sage d'un campement touareg, vers Inarabane dans la région de Ménaka, a craché ses vérités à un responsable de Barkhane qui était de passage. Morceau choisi parmi les propos de ce digne Touareg: «La France, à travers Barkhane, est à la base de tout ce qui se passe au Mali. En 2013, difficilement, on rencontrait des terroristes dans la zone, mais actuellement, ils passent par centaines à motos et Barkhane empêche l'armée malienne de les traquer».

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here