Rupture collective : les libéraux maliens en communion

109

Le Parti citoyen pour le renouveau a organisé une cérémonie de rupture où fidèles musulmans, militants et amis étaient du rendez-vous. C'était au siège du parti, dans la commune II de Bamako, dans la soirée du dimanche 3 juillet 2016. C'est dans un esprit de retrouvailles, de bénédictions et de pardon mutuel que les militants et sympathisants de la famille libérale, se sont retrouvés.

Sous l'égide du premier responsable M. Ousmane Ben Fana Traoré, les invités ont rompu collectivement le jeûne. On pouvait noter la présence de Moulaye Haidara deuxième vice-président et Mahamadou Bagaga, président des jeunes libéraux.
En leur compagnie plusieurs leaders religieux dont le fameux Zikiri Solo, chantre le plus prisé ces derniers temps au Mali. Après la rupture, les prières et bénédictions collectives ont mis fin au respect du troisième pilier de l'islam.
Rappelons que la semaine d'avant, le PCR a été l'unique parti à souhaiter bon ramadan aux populations, à travers une forte campagne d'affichage dans tous les coins et recoins de Bamako. Dans la foulée, un hommage appuyé a été rendu au père de l'indépendance, Modibo Keita, dont les posters géants à côté de ceux d'IBK, actuel Chef de l'Etat, décoraient la capitale malienne. L’an 2016 est celui du centenaire de l’illustre défunt.
Seul parti porte-étendard de l'idéologie libérale, le PCR est très proche du chef de file de l'opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo. Ce dernier a d'ailleurs reçu la visite d'Ousmane Ben Fana Traoré, au lendemain des présidentielles de la Guinée. Le président du PCR était venu au nom des Libéraux d'Afrique qui l'avaient mandaté, pour avoir un point complet sur le déroulement desdites élections.
Idrissa KEITA pour GCI
Correspondant GCI au Mali

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here