SYNES-CT : le nouveau syndicat des enseignants du secondaire des collectivités territoriales

Le Bureau exécutif national du Syndicat national des enseignants du secondaire des collectivités territoriales (SY.N.E.S.CT) était face à la presse le vendredi 1erjuillet 2016. L’objectif était de porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale la naissance et le lancement officiel des activités du Synes-ct.
Lors de cet événement, les secrétaires généraux des comités des différentesrégions étaient présents aux côtés du secrétaire général du Synes-ct, Adama Konaté, ainsi que Maouloud Ben Kattra de l’UNTM et Amadou Coulibaly de la CSTM.
L’idée de la création de ce syndicat est née depuis la suspension du mot d’ordre de non évaluation de la Coordination des syndicats de l’enseignement secondaire (COSES) le 4 avril 2015. Depuis, le syndicat s’est retrouvé dans le désordre, avec des dissensions desservant la cause des revendications.
« Vous convenez avec nous que dans de telles situations qui n’arrangent que les autorités, toutes nos revendications sont prises en otage et ce sont, nous, enseignants des Collectivités qui en pâtissent », a dit d’entrée de jeu Adama Konaté. « Ce faisant, poursuit-il, pour répondre aux nombreuses attentes de nos militantes et militants, nous avons décidé en toute responsabilité et de commun accord avec la majorité de nos structures de base (comités et coordinations) de se frayer un autre chemin en créant un syndicat dans la continuité. »Le but du syndicat, à en croire le secrétaire général, est de défendre et de sauvegarder les intérêts matériels et moraux des enseignants en général et de ceux de l’enseignement secondaire en particulier, en même temps que ceux de l’École malienne »
Dans les prochains jours, le bureau exécutif national du Synes-CT envisage beaucoup d’actions comme des tournées de sensibilisation à l’intérieur du pays, l’organisation d’un congrès ordinaire, d’ateliers de formation à l’intention de ses leaders, l’élaboration d’un cahier de doléances et la création d’un véritable cadre de partenariat avec tous les syndicats des enseignants.
Seydou Karamoko KONÉ

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here