Remaniement ministériel au Mali: la CMA dénonce l’absence de concertation

Au Mali, l’entrée de Nina Wallet Intalou dans le nouveau gouvernement a été accueillie plutôt froidement par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), dont elle fait partie. « C’est un non-évènement », affirme Almou Ag Mohamed, un des porte-paroles du mouvement. Il souligne que Nina Wallet Intalou ne peut être considérée comme représentant la CMA au sein du gouvernement, car sa nomination a été faite sans concertation avec le mouvement. Une position que reconnait la nouvelle ministre malienne de l’Artisanat et du Tourisme.

La composition du nouveau gouvernement du Mali a été annoncée ce jeudi 7 juillet. Si les principaux portefeuilles restent inchangés, 9 nouveaux ministres font leur entrée dans l’équipe. La plus remarquée est celle de Nina Wallet Intalou, grande militante au sein de la rébellion touareg et membre de la CMA, la Coordination des mouvements de l’Azawad.

« La formation de ce gouvernement est un non-évènement », lâche Almou Ag Mohamed joint par RFI. Pour le porte-parole de la Coordination des mouvements de l’Azawad, ce nouveau gouvernement est « comme le gouvernement sortant, parce qu’à aucun moment la CMA n’a été concertée officiellement pour son entrée au gouvernement. »

Nina Wallet Intalou « ne représente pas la CMA »

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here