Perception de salaires indus : Dramé traqué

A peine que les clameurs s’estompent sur la scabreuse affaire de cumul d’impayés à EDM et à la Somagep, voilà que l’illustre président du Parena Tièbilé Dramé se découvre au cœur d’un autre tourbillon de soupçons. Il lui est reproché d’avoir indument perçu plusieurs années de salaires à l’Ecole Normale Supérieure, pour un service jamais fait. Une enquête est déjà ouverte, et elle ne tardera pas à faire éclater le scandale au grand jour.
Tièbilé Dramé, puisse que c’est de lui qu’il s’agit, ne démord pas, d’ailleurs jamais. Abonné aux affaires louches, plus sulfureuses les unes que les autres, ne compte pas nous livrer l’épilogue de sa dernière série.
L’acteur vedette des spectacles politique, rechigne à passer à la caisse quand il faut payer. C’était le cas avec la société EDM SA et la SOMAGEP. Quatre mois successif, il attendait que l’on vienne lui servir une sommation pour non-paiement ou un avis de coupure.
Pourtant il continuait abusivement et indument à se servir. Il a fallu que l’affaire éclate dans la presse pourqu’il se précipite au guichet et en catimini et venir soupirer devant l’autorité de protection des données à caractère personnel chez qui il se plaint.
Pour Dramé, ses factures impayées, preuves de son indélicatesse citoyenne, ne devraient pas se retrouver dans la presse. Il reproche à EDM et à la SOMAGEP, d’avoir laissé trainer ses factures dans la rue, pardon dans la presse.
Pour quel résultat ? Lui seul sait. En la matière, la loi est pourtant claire pour tout le monde sauf pour Dramé. « Lorsque vous faites l’objet de soupçons de malversation, vos données personnelles peuvent bien échapper à la loi de la protection » nous a expliqué un juriste chevronné.
C’est bien de cela dont il s’agit dans le cas Dramé. « On ne peut pas continuellement se servir au super marché sans payer. Dramé a utilisé l’électricité et l’eau sur le dos du contribuable alors qu’il savait que ce n’était pas gratuit. Il avait bien d’autres intentions ; Lesquelles ? Abus de biens sociaux » nous explique un autre expert.
Par ailleurs, il nous est revenu que des partisans mal renseignés du client douteux d’EDM et de la SOMAGEP, Tièbilé Dramé, n’avait qu’une seule facture impayée.
Et bien qu’ils posent la question à leur indélicat mentor. Il s’agit bien de quatre factures cumulées impayées. En français facile, Dramé n’était pas passé à la caisse pour payer ses factures pendant quatre mois.
Au besoin nous publierons lesdites factures et nous exhiberons les preuves de paiement après la publication de notre article de dénonciation.
En attendant, nous attendons la fin des investigations relatives à cette nouvelle affaire de perception de salaires indus à l’ENSUP.
D’autres révélations vous seront servies, au moment opportun sur les indélicatesses de ce prédateur d’espèce rare.
Harouna Niang

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here