6ème numéro de «Rendez-vous avec Koulouba» Racine Thiam revient sur le vote de la résolution 2295 de l’Onu sur le mandat de la Minusma

Pour ce 6ème numéro de «Rendez-vous avec Koulouba», le vote de la résolution 2295 des Nations-Unies sur le mandat de la Minusma et la mise en place des Autorités intérimaires étaient les principaux sujets au centre des débats.

Le directeur de la communication et des relations publiques de la Présidence de la République du Mali, Racine Thiam, était face à la presse, pour le compte du 6ème numéro de «Rendez-vous avec Koulouba», le jeudi 7 juillet 2016 à la Maison de la presse. Le vote de la résolution 2295 des Nations-Unies sur le mandat de la Minusma et la mise en place des Autorités intérimaires étaient au menu des échanges.

Selon Racine Thiam, la chose la plus importante qui s’est passée pendant le mois écoulé est le vote de la résolution 2295 des Nations-Unies sur le mandat de la Minusma. Il a expliqué qu’à la demande du président de la République, le Premier ministre s’est rendu à New-York pour expliquer la position du Mali sur le mandat de la Minusma. Pour lui, le retour de l’administration sur toute l’étendue du territoire est inclus dans le mandat qui a été voté par les Nations-Unies. Il dira également que, de plus en plus, dans notre pays, comme a promis le président de la République, le mérite des hommes est reconnu à leur juste valeur, suite à la nomination du Haut représentant du chef de l’Etat et des chefs militaires.

Parlant de ce que le Mali peut attendre concrètement de cette résolution 2295, Racine Thiam a souligné que la Minusma sera désormais dotée en effectif, moyens et règles d’engagement pour appréhender les menaces, pour aider l’armée malienne à faire son travail et pour permettre à l’autorité malienne de revenir sur toute l’étendue du territoire.

Concernant l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, il a fait savoir que c’est au gouvernement de le mettre en œuvre et le président de la République donne sa vision, des directives et des instructions. Le directeur de la communication et des relations publiques de la Présidence de la République du Mali a aussi ajouté que le gouvernement est en train de tout mettre en œuvre pour aller à la mise en place de toutes les dispositions qui sont dans l’accord pour la paix et la réconciliation nationale.

S’agissant des Autorités intérimaires, il a indiqué que le président de la République tient à la légalité et au respect de la Constitution. «La mise en place de ces Autorités intérimaires permettra à l’Administration malienne de s’exercer sur l’étendue du territoire national», a-t-il déclaré.
Diango COULIBALY

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here