Chacun célèbre l’Aïd el Fitr de son côté ?

Le Mali est le seul pays à avoir célébré la fête de Ramadan le mardi 05 juillet. Les pays voisins comme le Sénégal, la Côte d'Ivoire, au-delà l’Arabie Saoudite et presque tout le reste de la communauté musulmane l’ont fêtée le mercredi 06 juillet 2016. Le jeune Hadji Traoré dans une explication sur sa page Facebook trouve cela anormal. «Un pays où chaque personne est un savant malgré cette pléthore de marabouts, où tout le monde se prend pour tuteur de la République, ne daigne mettre en place une commission digne de ce nom. Ladite commission d'observation de la lune et de fixation de la date des fêtes musulmanes au Mali a-t-elle vraiment un rôle ; est-elle capable de cadrer ses fidèles pour une célébration harmonieuse de ramadan sur tout le territoire malien ? Comment est-ce que dans un même pays les musulmans ne fêtent pas ensemble pour une date unique et pour tous… ? Presque chaque année l'histoire (d’observation de lune) se répète, confusion au sein des musulmans où chaque secte a son jour de fête... Il est temps de trouver un moyen objectivement valable pour le bien de la communauté. Il est clair que l’islam et le prophète demandent d’observer à l’œil nu pour déterminer les débuts et fins de mois : «Jeûnez à la vision de son croissant et rompez le jeûne à la vision de son croissant (de la fin du mois)». Cependant, ils ne nous interdisent pas pour autant de réunir les conditions qui nous éloignent de toute possibilité d’erreur d’appréciation. Encore une fois, l’œil nu n'est-il pas dépassé pour observer le croissant de lune en ce 21ème siècle où des outils modernes peuvent en un clic afficher avec certitude toutes les références de l'année. Quand la science nous offre les moyens, pourquoi l’homme veut-il s’en priver ?»
Sale temps pour les Noirs
Cette semaine les Noirs du monde en ont eu pour leur compte. Un frère tué en Italie, une sœur en Inde, deux frères aux États-Unis en l’espace de 72 heures. Tous des crimes qui ont rapport avec la couleur de peau. De l'Asie aux Amériques en passant par l'Europe, les Noirs sont méprisés, brutalisés et violentés partout. Et pourtant, ils sont les peuples les plus tolérants envers ceux qui ne les ressemblent pas. Difficile de rester composé devant autant d'horreur. Difficile de ne pas haïr en retour. Difficile de ne pas vouloir vengeance et rétribution. Difficile de fermer les yeux et dormir. Difficile d'imaginer que ces victimes peuvent être nous, nos parents, amis et enfants. Difficile de savoir que le 1 milliard que nous sommes avons 6 milliards d'autres comme ennemis juste parce que notre peau a la chance d'être plus saine et plus apte à résister au soleil. Difficile de faire semblant devant les autres et de prôner un discours de paix et d'amour qui pousse ces derniers à nous voir comme des idiots et des faibles. Difficile d'oublier le passé lugubre de notre histoire de domination et de massacres quand le présent le reflète et le futur présage pire. Difficile, encore plus difficile, et totalement insoutenable que de 1 milliard que nous sommes, moins d'1 million jugent nécessaire de se battre pour notre survie.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here