Préservation de l’environnement: La JCI-Mali en fait son combat

En vue de contribuer à la préservation de l’environnement, les membres de la Jeune Chambre Internationale du Mali (JCI-Mali), à travers la Jeune Chambre Internationale Bamako (la doyenne) étaient en conclave, du 9 au 10 juillet 2016, dans le cadre de la tenue du 1er Forum National sur l’assainissement. Les travaux se sont déroulés à la Maison des Aînées sous la présidence de M. Chaga Coulibaly, Chef de cabinet du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.
La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de Moussa Ismaël Touré, directeur de l’Agence pour la Promotion des Investissements (API-Mali), non moins parrain du forum, de Abdoulaye Yaro, président exécutif national 2016 de la JCI-Mali et de la présidente de l’Organisation hôtesse du forum, Oury Koné.
D’entrée de jeu, le directeur du projet, Yacouba Lompo Garba a indiqué que ce forum s’articule autour de conférences-débats et réunie environ 200 participants provenant des structures étatiques.
Pour la présidente Oury Koné, ce forum est un grand défi à relever pour eux jeunes car il s’agit d’assainir le cadre de vie des populations. Selon elle, cette rencontre donnera aussi l’opportunité aux membres de la Jeune de Chambre Internationale du Mali de relever le défi de la mobilisation de toutes les parties prenantes autour des enjeux de l’assainissement au-delà du cercle restreint des professionnels et décideurs. Elle a cité quelques projets de certaines organisations locales membres qui entrent dans la même logique.
A l’issue de ces travaux dit-elle, sont attendues des recommandations qui seront adressées aux plus hautes autorités du pays comme contribution de la Jeune Chambre Internationale du Mali dans le cadre de la préservation de l’environnement.
Le parrain de ce forum Moussa Ismaël Touré s’est dit honoré par le choix porté sur sa modeste personne comme parrain de ce forum.
Selon lui, le thème choisi pour ce forum fait référence à un pan important de son engagement personnel. Toute chose qui constitue aussi une préoccupation majeure pour les autorités du pays.
Pour sa part, le président exécutif national, Abdoulaye Yaro, s’est dit très comblé de voir que la majorité des organisations locales membres ont aligné leur thème à celui de la JCI-Mali.
Prenant la parole, le chef du cabinet du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Chaga Coulibaly a salué l’initiative de la Jeune Chambre avant de réitérer l’accompagnement de son département.
A noter que le thème général dudit forum est : « Accès pour tous à des services d’assainissement durable au Mali ». Ce thème a été traité durant les deux (2) jours de la réunion par des experts à travers des conférence-débats en travaux de groupe sur les sous-thèmes suivants : « les contraintes et les enjeux de l’assainissement dans les villes urbaines notamment celle de Bamako », « les solutions concrètes et innovantes pour assurer l’assainissement pour tous », « la contribution de la Jeune Chambre Internationale du Mali dans la recherche des solutions durables aux problèmes d’assainissement ».

Fily Sissoko

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here