Lassa en commune IV : Un caisson multifonction à énergie solaire inauguré

129

Le 10 juillet, la présidente de l’ONG Agir, épouse du chef de l’Etat, Mme Kéita Aminata Maïga a inauguré l’Energie Care Center du groupe scolaire fondamental de Lassa en Commune IV.

 

55 millions de F CFA : c’est coût d’investissement du caisson multifonction à énergie solaire inauguré par la présidente de l’ONG Agir, épouse du chef de l’Etat, Mme Kéita Aminata Maïga à Lassa. Le container est aménagé pour en faire un centre d’accueil pour soins médicaux, mais aussi pour produire de l’électricité à partir du soleil.

Fruit d’un partenariat entre l’ONG Agir et l’Institut Loris Azzaro, ce geste s’inscrit dans le cadre des initiatives de la présidente d’Agir pour le bien-être des populations dans un environnement sain. Il s’agit aussi de permettre à un plus grand nombre d’élèves d’avoir accès à l’énergie solaire.

La présidente de l’ONG Agir a affirmé son souhait dans un futur proche de faire de l’énergie solaire accessible à un maximum de foyers dans les zones rurales.

“Dans notre ambition de faire bénéficier les populations de l’expertise toulousaine en matière d’énergie solaire et de santé, ce caisson multifonctionnel permettra de produire de l’électricité tout en assurant les fonctions de centre de santé. C’est une première au Mali. La multiplication du projet pourrait éventuellement contribuer au bien-être des populations pour un développement durable”, a-t-elle expliqué.

Le président de l’Institut Loris Azzaro a indiqué que ce projet est né suite à la rencontre des deux passionnés de la protection de l’environnement. “La première Dame du Mali fait son combat depuis plusieurs années à travers l’ONG Agir et notre Institut fait de la sauvegarde de l’environnement son leitmotiv. Je suis fier de remettre ce don à l’ONG Agir, qui sera une réponse concrète aux questions d’eau potable, de santé, d’hygiène, d’éducation et d’électricité. Le succès du centre dépendra de tous…”

Le groupe scolaire de Lassa a été créé en 1981 avec un effectif de 30 élèves. Il compte aujourd’hui 518 apprenants dont 279 filles. Le second cycle compte 220 élèves dont 120 garçons. Le groupe scolaire souffre de problèmes de documentation, la réalisation d’un forage et de moyens logistiques.

Bréhima Sogoba

 


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here