Justice : ATT n’a pas peur des poursuites judiciaires

Exilé depuis plus de quatre ans au Sénégal, l’ancien président Amadou Toumani Touré n’envisage pas, pour l’heure, de regagner Bamako. Les conditions ne sont pas réunies et elles ne le seront pas à court terme, estime-t-il.

“Ce n’est pas la crainte de poursuites judiciaires qui le retient, explique-t-on dans son entourage. Au contraire, s’il est convoqué, il sera ravi de pouvoir s’expliquer et il prendra le premier vol pour Bamako”.

En privé, ATT avance d’autres motifs : outre le fait qu’il ne veut pas “gêner” Ibrahim Boubacar Kéita, son successeur, avec qui ses relations sont très froides, il estime que sa sécurité ne serait pas assurée s’il rentrait aujourd’hui.

Avec JA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here