Attentat de Nice : l’ex-compagne de Mohamed Lahouaiej Bouhlel en garde à vue

EN DIRECT. L’attaque a fait au moins 84 morts. Une perquisition a eu lieu au domicile de l’assaillant, connu des services de police pour des faits de droit commun.

À sa sortie de l’hôpital Pasteur de Nice, où il était allé à la rencontre des blessés et du personnel de santé, François Hollande a confirmé l’effroyable bilan de l’attentat : 84 morts et une cinquantaine de blessés en urgence absolue. Rappel des faits : peu après la fin du feu d’artifice du 14 Juillet, jeudi entre 22 h 30 et 23 heures, un camion a intentionnellement percuté la foule qui refluait de la plage vers la promenade des Anglais. Faisant croire qu’il allait livrer des glaces, le chauffeur, présenté comme étant Mohamed Lahouaiej Bouhlel, 31 ans, a semé la mort sur deux kilomètres en front de mer, avant d’être neutralisé par la police. Des armes (pour certaines factices) ont été retrouvées à bord. Le domicile du terroriste présumé, situé dans le nord de Nice, a été perquisitionné et plusieurs de ses proches ont été interrogés. Son ex-femme a été placée en garde à vue.

17 h 18 – Point de presse de François Molins

Le procureur en charge de la section antiterroriste du parquet de Paris a tenu un point de presse à 17 heures. Il a confirmé le bilan de l’attentat du 14 juillet : 84 morts (dont 10 enfants et adolescents), 202 blessés (dont 52 en “urgence absolue” et 25 en réanimation). Il a aussi précisé le déroulement de l’attaque. Mohamed Lahouaiej Bouhlel, 31 ans, avait loué le 11 juillet le camion frigorifique de 19 tonnes avec lequel il a commis son action criminelle. Il aurait dû le rendre le 13. Après l’avoir fait stationner dans le quartier de l’Auriol, dans l’est de Nice, il a rejoint la promenade des Anglais, le 14 juillet, peu après 22 h 45, en passant par le quartier de Magnan. Percutant des dizaines de passants sur une distance de 2 kilomètres, il a ouvert le feu sur trois policiers au niveau de l’hôtel Negresco. Les forces de l’ordre ont répliqué. Son véhicule s’est immobilisé au niveau du Palais de la Méditerranée et Mohamed Lahouaiej Bouhlel (que le procureur a plusieurs fois qualifié de terroriste) a été retrouvé mort dans sa cabine. Les enquêteurs ont découvert à ses côtés un pistolet automatique 7.65 et un chargeur, mais aussi des douilles témoignant de ses tirs. Ainsi que des armes factices et un téléphone en cours d’exploitation. Dans la remorque figuraient un vélo et huit palettes vides. L’ex-compagne de cet homme, par ailleurs père de famille, a été placée en garde à vue à 11 heures ce matin. Deux domiciles liés au terroriste présumé ont été perquisitionnés. Le matériel informatique et téléphonique qui y a été saisi est actuellement inspecté par les services techniques de la police judiciaire.

17 h 00 – Nice-Matin lance une cagnotte pour les victimes

Le quotidien régional, qui avait déjà lancé un appel similaire après les inondations d’octobre 2015, souhaite lever des fonds pour “aider les familles des victimes” de l’attentat de Nice.

16 h 47 – Jacques Chirac solidaire de Nice

L’ancien président de la République Jacques Chirac et son épouse Bernadette ont exprimé vendredi “leur émotion et leur solidarité face à l’horreur indicible” qui a frappé Nice, selon un communiqué transmis à l’Agence France-Presse par le bureau de l’ex-chef de l’État.

16 h 41 – Le Conseil de sécurité de l’ONU a observé une minute de silence

Vendredi matin, le Conseil de sécurité de l’ONU a observé une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Nice perpétré sur la promenade des Anglais, le 14 juillet. Avant de commencer leur séance portant sur la situation actuelle en Irak, les ambassadeurs se sont levés, têtes baissées, en signe de respect.

16 h 35 – INFOGRAPHIE : la France, cible privilégiée des terroristes

Retrouvez dans notre infographie tous les attentats qui ont frappé l’Hexagone depuis la tuerie de Charlie Hebdo en janvier 2015 jusqu’à l’attaque meurtrière de Nice du 14 juillet 2016.

16 h 28 – Kerry et Lavrov se recueillent à Moscou

Les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, se sont rendus ensemble vendredi à l’ambassade de France de Moscou pour y déposer des fleurs et écrire un message de condoléances à la mémoire des victimes de l’attentat de Nice.

Attentat de Nice : l’ex-compagne de Mohamed Lahouaiej Bouhlel en garde à vue

16 h 20 – La tour Eiffel en bleu-blanc-rouge ce soir

La Mairie de Paris annonce que le monument le plus célèbre de la capitale sera illuminé aux couleurs de la France vendredi soir et pendant les trois jours du deuil national, en hommage aux victimes de l’attentat de Nice.

16 h 17 – L’ex-femme du terroriste présumé en garde à vue

L’ancienne compagne de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le tueur présumé de Nice, a été placée en garde à vue, a indiqué une source policière à l’Agence France-Presse.

16 h 15 – Victimes de Nice : ce que l’on sait

Linda, Fatima, Sean, Timothé, Emmanuel, Bilal…, la liste (encore parcellaire) des victimes de l’attentat du 14 juillet dévoile la mixité du public qui se pressait ce soir-là sur la promenade des Anglais. Parmi elles figurent de très nombreux touristes étrangers.

16 h 00 – Les perquisitions administratives réintégrées

Suspendue en mai, la possibilité de mener des perquisitions administratives va être réintégrée dans la nouvelle prolongation de trois mois de l’état d’urgence soumise par l’exécutif au Parlement, a appris l’Agence France-Presse de source gouvernementale.

15 h 57 – Nouveau bilan

Le bilan de l’attaque s’établit, pour le moment, à 84 morts et une cinquantaine de blessés, pour la plupart “en état d’urgence absolue”. Lors de l’attentat, près de 30 000 personnes étaient venues célébrer la fête nationale.

15 h 54 – Tentatives d’arnaque

Des individus se faisant passer pour des membres du Secours populaire tentent de profiter de la confusion pour extorquer de l’argent aux Niçois, met en garde l’association sur son compte Twitter et sa page Facebook.

PAR

Publié le 15/07/2016 à 15:49 | Le Point.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here