Après les députés rebelles, Bilal Ag Achérif se tape la cagnotte

Qui disait qu’avec le Président, l’Etat malien ne verserait un franc à un rebelle ? L’intéressé, lui-même, lors des campagnes électorales de 2013, promettait monts et merveilles dans ce sens. Aujourd’hui, les électeurs, les siens, en ont eu pour leurs comptes. Non seulement, des élus nationaux de son parti en rébellion contre la République ont déserté le Parlement, mais, ils ont eu le culot de réclamer leurs indemnités. Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a, semble-t-il, satisfait à leurs requêtes. Et pour faire bonne mine, il a cru devoir fêter le 1er anniversaire de la signature de l’Accord pour la paix et de réconciliation nationale en compagnie de Bilal Ag Achérif, secrétaire général du Mnla à Bamako. Selon nos sources, cela était loin d’être gratuit. Car Bilal Ag Achérif serait reparti avec la coquette somme de 500 millions de nos francs. Une véritable cagnotte devant servir à calmer les ardeurs de l’irrédentiste Bilal…

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here