Du rififi à la Banque Atlantique Mali : – Le DG Mady Compaoré et son adjoint Gaoussou Mariko limogés

Pour mauvaise gestion, le directeur général de la Banque Atlantique, Mady Compaoré, et son adjoint Gaoussou Mariko ont été remerciés par le Conseil d’administration, au début de ce mois. Ils ont été respectivement remplacés par Dotian Bamba et Ahmed Ndaw Dao dont les nominations causent déjà du bruit. C’est dire que cette banque traverse une période difficile puisqu’il y a quelques mois seulement, un chef d’agence a disparu avec près de 100 millions de Fcfa. En tout cas, les partenaires marocains veulent creuser jusqu’au fond cette affaire.

La Banque Atlantique Mali traverse depuis quelques semaines une zone de turbulence. Deux hauts cadres de la Banque viennent d’être limogés par le Conseil d’Administration du 8 juillet dernier. Il s’agit du Directeur général Mady Compaoré (il est d’origine Burkinabé) et son Adjoint, un Malien du nom de Gaoussou Mariko. Selon nos informations, ils ont été remerciés suite à une enquête menée sur leur gestion. “Ils pratiquaient des choses qui n’honorent pas du tout la Banque. Voilà pourquoi le Conseil d’administration a décidé qu’ils démissionnent à défaut d’être licenciés de leur fonction au niveau de la Banque Atlantique. En fait, c’est un véritable réseau qui existait au sein de cette banque et c’est maintenant que les Marocains viennent de le démanteler” précise notre source. Ainsi, le nouveau directeur général de la Banque Atlantique s’appelle désormais Dotian Bamba, un Ivoirien (il fut Secrétaire général de la banque de janvier 2013 à avril 2015). Il a comme adjoint Ahmed  NDAW, un cadre malien (il fut Directeur des risques de la banque de janvier 2013 à avril 2015). Déjà, les nominations de ces responsables font bruit.  Le personnel reste très démotivé suite à ces nouvelles décisions, dans la mesure où ils ne sont pas des modèles d’intégrité, suite à leur passé au Mali.

En tout cas, les actionnaires de la Banque Atlantique Mali veulent aller jusqu’au bout. Ils envisagent d’assainir ce secteur. On se rappelle qu’un chef d’agence de la même banque a fui, il y a quelques mois, avec près de 100 millions de Fcfa.

Il est nécessaire de préciser que le désormais ex-directeur général de la Banque Atlantique Mali, Mady Compaoré, avait remplacé Niamé Traoré, il y a seulement une année. Ce dernier avait été nommé au poste de directeur du Pôle de développement des activités des filiales au sein de la Holding Atlantic Business International. Pour la petite histoire, l’arrivée de Mady Compaoré a été célébrée en grande pompe lors d’une cérémonie dans un hôtel de la place. C’est au cours de cette rencontre qu’il a été officiellement présenté au personnel. Malheureusement, le successeur de Niamé Traoré a laissé de très mauvais souvenirs au sein de la Banque Atlantique Mali. Il serait à la base de plusieurs licenciements abusifs de cadres qui faisaient la fierté de cette banque au Mali.

“Ils ont licencié des gens, souvent des femmes parce que tout simplement ils ont fauté. Malgré que certains aient remboursé l’argent perdu, ils ont été carrément virés” précise un agent de la Banque.                              

A B HAÏDARA


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here