Après la répression dans le sang de la manifestation contre les autorités intérimaires : Gao enterre ses morts

Les obsèques des trois jeunes tués lors de la manifestation réprimée dans le sang à Gao ont eu lieu dans l’après midi du samedi passé. Pour rendre un dernier hommage à leurs « soldats » tout Gao s’est mobilisé. Ainsi un long cortège funèbre accompagna les « martyrs » à leur dernier lieu de repos. Pour rappel, le mardi 12 juillet, à Gao, une marche pacifique contre l’installation des autorités intérimaires a été réprimée dans le sang par l’armée.

Des heurts entre les forces de l’ordre et les manifestants ont fait 3 morts et une quarantaine de blessés. Face aux manifestants, les forces de l’ordre ont d’abord fait usage de grenades lacrymogènes, puis des coups de feu ont été tirés. Un jour après, le mercredi 13 juillet, le gouvernement malien a dépêché une délégation sur les lieux pour ramener le calme. A l’issue des rencontres, les différents protagonistes de la crise ont signé un accord qui a fait baisser la tension. Les jeunes de Tombouctou et de Bamako, en soutien aux jeunes de Gao, ont marché le jeudi 14 juillet.

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here