Droits de l’homme : La Minusma au côté de l’AJH

96

Les locaux de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques  (FSJP) ont abrité les 8 et 9 juillet 2016 un important atelier dédié au renforcement des capacités des jeunes dans le domaine des Droits de l’Homme. Regroupés au sein de l’Association Juristes en Herbes (AJH), ces jeunes ont pu acquérir, durant les deux jours, les fondamentaux de la discipline. L’évènement était placé sous la présidence de Mme Fatoumata Ouattara, marraine de l’AJH, Mme Annie Rashidi Mulumba, Coordinatrice de l’Unité Renforcement des Capacités et Coopération Technique de la Division Droits de l’Homme à la Minusma. Le Professeur de droit, Ali Kola, et de nombreux invités de marques ont marqué par leur présence et leur participation de qualité tout l’éclat de l’évènement. Entre autres, Mamadou Guissé, Alassane Touré, Rokiatou Thierro, Fanta Keïta, Traoré Habibatou Coulibaly, Mamadou Bah,…

Occasion pour Mme Annie Rashidi Mulumba de dire : ” Nous allons travailler sur un plan d’action avec le milieu scolaire et universitaire pour créer un environnement de formation propice et permettre une meilleure compréhension par les jeunes scolaires et universitaires du mandat de la Division des Droits de l’Homme au Mali. ” Des mots qui sont allés justement au cœur de la marraine de l’atelier, Mme Fatoumata Ouattara.

Familièrement appelée ” Poupée ” par les intimes, Mme Ouattara est en effet cadre universitaire doublée de responsable politique. Avec le parti ” JAAMA ” dont elle assure le secrétariat général de la section IV de Bamako, Mme Ouattara ne se prive guère de multiplier les initiatives à l’endroit de la jeunesse malienne. Poupée a profité de l’occasion pour  rappeler à juste titre ceci : ” Le renforcement des capacités et la prise en charge des initiatives des jeunes font partie des missions fondamentales du parti JAAMA “. Avant d’ajouter que l’atelier venait à point nommé au regard même de la patience des sujets ” à débattre.

A sa suite, le président de l’AJH, Békaye Sidibé, rappela les différentes actions de son association, depuis sa création en 2009, visant à rehausser le niveau intellectuel de ses membres dans les disciplines du Droit en général et au renforcement de leurs connaissances dans les domaines de la Démocratie, la Bonne Gouvernance et les Droits de l’Homme. Avant de terminer, le président de l’AJH a justifié le choix porté sur Mme Fatoumata Ouattara comme ” Marraine ” de la formation par le fait que c’était une femme qui vivait leurs préoccupations au quotidien.

” C’est une femme de cœur, très simple, ouverte et toujours prête à nous secourir dans nos actions “, murmura t – il.

Les participants, au nombre de plusieurs dizaines, ont pu savourer les expertises de Mme Karina Cissé et Mory Djiré. Tous ont salué la MINUSMA pour ce concours précieux et ont adressé à elle, ainsi qu’à la marraine leurs chaleureux remerciements.

B. Koné


Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here