Évènements de Gao : IBK encore absent

Mais, qu’est – ce qui fait courir le Président Ibrahim Boubacar Keïta ? Telle est la question que tout le monde se pose maintenant. Alors que le deuil frappait son pays, une marche pacifique avait débouché sur la mort d’au moins quatre personnes à Gao, le mardi dernier, le Président de la République s’est contenté d’envoyer sur place une délégation gouvernementale. Quatre ministres avaient, en effet, fait le déplacement de Gao le mercredi 13 juillet. Des députés de la région faisaient aussi partie. Certes, le calme est revenu après la promesse de prendre en comptes les doléances des marcheurs, mais les habitants de Gao s’attendaient à recevoir le Chef de l’Etat en personne.

Ils devront prendre leur mal en patience car le Chef de l’Etat et son épouse sont au Rwanda depuis le jeudi 14 juillet. Le couple présidentiel devrait participer au sommet de l’Union Africaine.

Mais avant de s’y rendre, le chef de l’Etat avait exprimé toute sa compassion au peuple français suite à l’attentat de Nice du 14 juillet dernier. ” Le Mali est au côté de la France “, s’est – il exclamé. En deuil bien sûr, solidaires des Français, les Maliens auraient préféré entendre leur Chef d’Etat dire d’abord : ” Le Mali est au côté de Gao. ” L’on a vu le Chef de l’Etat français et presque tous les membres de son gouvernement à Nice, théâtre de l’attentat, pour témoigner de la solidarité de l’Etat de France. Ici, IBK a brillé par son absence. Et ce n’est pas la première fois qu’il se singularise ainsi. De son lit d’hôpital, il n’avait pas hésité à se joindre aux autorités françaises lorsque la capitale, Paris avait été victime d’un attentat.

B. Koné

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here